RMC Sport

Incidents après Nice-OM: les Ultras de la Populaire Sud "condamnent" les évènements

Le principal groupe d'ultras niçois a tenu à clarifier la situation après les incidents lors de Nice-OM ce dimanche soir, en condamnant fermement les jets de projectiles et l'envahissement de terrain.

Les Ultras niçois prennent la parole. Au lendemain des incidents qui ont entraîné l'arrêt de la rencontre entre Nice et l'OM, le groupe de supporters de la Populaire sud, la tribune où s'est déroulée les incidents, s'est exprimé dans un communiqué posté sur Facebook. "Suite aux événements survenus lors de Nice-OM, la Populaire Sud tient à clarifier les choses. Nous condamnons fermement les jets de projectiles ainsi que l’envahissement du terrain. A l’avenir, toute personne membre du groupe dont le comportement pourrait porter préjudice au groupe et au club sera exclue. Pour information, suite aux échanges avec le club, la nécessité de la pose d’un filet anti-projectiles a été une nouvelle fois évoquée, comme depuis le début nous n’y sommes pas opposés."

>> Suivez la suite des incidents de NIce-OM en direct

Communiqué ultras populaire sud Nice
Communiqué ultras populaire sud Nice © RMC SPORT

Les deux clubs préparent leurs arguments juridiques

Alors que les différents acteurs commencent à prendre la parole après ces incidents regrettables, notamment Steve Mandanda et Jorge Sampaoli, les deux clubs préparent leur défense avant leur audition devant la Commission de discipline de la LFP, prévue ce mercredi. Alors que Nice risque gros, Jean-Pierre Rivère a rappelé que le premier coup porté par un adjoint de Sampaoli a déclenché les hostilités. Le président du Gym regrette également l'attitude de son homologue marseillais Pablo Longoria.

De son côté, l'OM met en avant la décision initiale de Benoît Bastien, l'arbitre de la rencontre, de ne pas reprendre. Le corps arbitral aurait notifié dans son rapport ses réticences à continuer le match en raison de l'absence de garanties concernant la sécurité. Pour le moment, le résultat du match n'est pas encore entériné. La LFP va devoir trancher sur ce point.

AS