RMC Sport

La Ligue 1 à 18 clubs dès 2022-2023 ?

La LFP et une majorité de clubs de l'élite souhaitent faire passer la Ligue 1 de 20 à 18 équipes dès 2022-2023. La Ligue 2 serait aussi concernée par ce remodelage. Et une Ligue 3 entièrement professionnelle pourrait remplacer le National.

Près de vingt ans après son "élargissement", la Ligue 1 va-t-elle repasser à 18 clubs? L'idée est régulièrement évoquée depuis quelques saisons, mais elle pourrait cette fois véritablement voir le jour.

Comme évoqué par Le Parisien, la LFP et son président Vincent Labrune, soutenu par une majorité de dirigeants de clubs, ont l'intention de délester l'élite du football français de deux formations. Ils aimeraient même le faire dès la saison 2022-2023, ce qui signifierait que le prochain exercice, le championnat 2021-2022, pourrait être le dernier avec 20 équipes en lice.

Une L2 à 18 clubs et une L3 professionnelle

Un tel changement permettrait de préparer la réforme de la Ligue des champions en 2024, qui bloquera plus de dates dans le calendrier, mais aussi de réduire le nombre de bénéficiaires des droits TV, dont le montant pour les prochaines saisons est toujours sujet d'incertitudes.

Mais ce n'est pas tout. Selon les informations de RMC Sport, le but est également de faire passer la Ligue 2 à 18 clubs. Et de transformer le National en une Ligue 3 - elle aussi à 18 équipes - complètement professionnelle.

Timing serré

D'un point de vue pratique, le timing demeure toutefois serré. Pour que la réforme soit appliquée dès 2022-2023, elle doit être validée lors d'une assemblée générale de la LFP avant le 30 juin 2021. Or, les discussions coincent un peu entre les clubs de Ligue 1 et ceux de Ligue 2. Pour ces derniers, un groupe de travail a été monté jeudi dernier.

Concernant l'éventuelle Ligue 3, il faut en outre s'entendre avec la FFF, qui gère actuellement le National, et qui devrait donc confier ce championnat à la Ligue. Le président Noël Le Graët est d'accord avec cette idée, mais la Fédération devra elle aussi la valider en AG.

Au rayon des autres mesures envisagées, le foot féminin pourrait subir une réorganisation avec une D1 totalement professionnelle à 14 clubs, une D2 à 14 clubs aussi en poule unique, et le retour d'une D3 plus regionalisée. Chez les hommes, le National 2 ne serait pas bouleversé, mais le nombre de groupes en National 3 pourrait passer de 12 à 8.

C.C. avec J.Re. et L.T.