RMC Sport

Le Graët calme le jeu, Thiriez ne vise pas la FFF

Trois jours après les échanges houleux entre Noël Le Graët et Frédéric Thiriez lors de l’assemblée générale de la FFF, les deux hommes ont calmé le jeu, ce mardi lors de la Grande conférence sur le sport organisée par le ministère des Sports. Thiriez a même promis qu’il ne se présenterait pas à la présidence de la FFF.

Comme dans une cour de récréation, les élèves dissipés -MM.Le Graët et Thiriez- s’assagissent quand la hiérarchie fait les gros yeux. Présents au ministère des Sports ce mardi matin dans le cadre de la grande conférence sur le sport, les deux hommes forts du football français ont adopté un ton beaucoup plus aimable et cordial qu’il y a trois jours lors de l’assemblée générale de la Fédération française de football. Là, les présidents de la Fédération (Le Graët) et de la Ligue (Thiriez) avaient de nouveau laissé éclater leur rivalité qui dure depuis l’été dernier sur le sujet du nombre d’équipes reléguées en L1 et L2.

Le jeudi déjà, Le Graët avait visé Thiriez parmi « ceux qui ne connaissent au rien au foot » avant que ce dernier ne pointe du doigt 48 heures après « des coups de force, des abus d'autorité, des haussements de menton, des petites phrases, voire des insultes ». Les ors de la République les ont visiblement calmés. « Heureusement, on a des divergences mais sur cent dossiers on est d’accord sur quatre-vingt-quinze, tempère Le Graët. Il y a quand même des sujets qu’on aborde ensemble et je pense qu’on se respecte dans nos fonctions même si de temps en temps il y a des petits cris. »

Thiriez : « Je ne serai pas candidat à la FFF »

Alors qu’on lui prête des envies de se présenter à la présidence de la FFF en mars 2017, Frédéric Thiriez a aussi joué l’apaisement en assurant qu’il ne vise pas la Fédération. « Je le dis depuis très longtemps à Noël Le Graët et il le sait : je ne serai pas candidat à présidence de la Fédération française de football. Je lui ai dit depuis très longtemps, il faut peut-être qu’il l’entende. » Quid alors de Noël Le Graët, à la tête de la FFF depuis 2011 ? Thiriez a un avis bien tranché. « Je pense qu’il sera candidat, assure-t-il. Il continuera cet excellent duo : lui et moi, différents mais complémentaires ! » Des agneaux, on vous dit.