RMC Sport

Ligue 1: avant le Bayern, le PSG se défait aisément de Strasbourg

Le PSG s'est imposé 4-1 sur la pelouse du RC Strasbourg, samedi après-midi dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1. Le club de la capitale reste donc à trois points du leader lillois et engrange de la confiance avant le quart de finale retour contre le Bayern Munich. Seule petite inquiétude: Keylor Navas a été remplacé par précaution à la pause.

Même s'il existe une petite inquiétude pour Keylor Navas, le Paris Saint-Germain engrange de la confiance. À trois jours de son quart de finale retour de Ligue des champions contre le Bayern Munich, prévu mardi soir, le club de la capitale s'est imposé sans trembler sur la pelouse du RC Strasbourg (1-4). Une victoire acquise avec une équipe remaniée et sans Neymar, suspendu.

Kylian Mbappé (15e), Pablo Sarabia (26e), Moise Kean (44e) et Leandro Paredes sur un superbe coup franc direct (78e) ont inscrit les quatre buts parisiens. Pour sa deuxième apparition chez les professionnels, Moïse Sahi a sauvé l'honneur des Alsaciens en marquant son premier but en Ligue 1 sur son premier ballon (62e).

En parallèle, les Bavarois ont concédé un décevant nul 1-1 contre l'Union Berlin. Mais le champion allemand a lui aussi dû faire tourner son effectif.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder le match retour PSG-Bayern en Ligue des champions

Efficacité maximale et rapide

L'historique des dernières saisons a montré que le PSG était souvent en difficulté dans les matchs encadrant les rencontres à élimination directe de Ligue des champions. Avant ce nouveau choc épuisant à venir face aux Munichois, il convenait pour les Parisiens de ne pas s'épuiser à la Meineau. C'est ce qu'ils ont su faire en arrivant à la mi-temps sur le score de 3-0, avec 100% de réussite sur les tirs cadrés et 60% de possession.

Avant la réduction du score strasbourgeoise, le club de la capitale n'avait tremblé qu'en tout début de rencontre. C'était sur une frappe lourde d'Adrien Thomasson, repoussée par le poteau de Keylor Navas (8e).

Navas préservé, Mbappé a presque tout joué

Alors que le Bayern Munich a déploré une nouvelle blessure, celle de Kingsley Coman, le Paris Saint-Germain n'a pas eu de sueurs froides. Le staff n'a pris aucun risque avec Keylor Navas, remplacé à la pause par Sergio Rico. D'après Canal+, le gardien costaricien a simplement été préservé après avoir ressenti des douleurs musculaires de fatigue a priori sans aucune gravité.

Angel Di Maria, Julian Draxler, Idrissa Gueye et Colin Dagba, titulaires à Munich, ont démarré la rencontre sur le banc. À l'inverse, Kylian Mbappé, titulaire en pointe du 4-2-3-1 de Mauricio Pochettino,abr n'est sorti qu'à la 89e minute. Presnel Kimpembe et Danilo Pereira ont même disputé l'intégralité de la rencontre. En l'absence de Marquinhos, blessé, c'est sans doute cette charnière qui débutera mardi. Moise Kean, qui ressentait encore en début de semaine les effets du coronavirus, a pu disputer les trois quarts de la rencontre.

La rotation de l'effectif a aussi permis au jeune milieu néerlandais Xavi Simons (17 ans) de disputer son deuxième match avec le club. Kenny Nagera, attaquant du centre de formation (19 ans), a pu fêter sa première en L1.

Paris reste au contact de Lille

Si le quart de finale contre le Bayern Munich accapare les esprits, ce résultat contre Strasbourg permet au Paris Saint-Germain de ne pas laisser le Losc prendre le large. Il y a toujours trois points d'écart avec le leader nordiste, qui avait provisoirement pris six longueurs d'avance avec sa victoire obtenue vendredi soir contre Metz.

Le week-end prochain, pour la 33e journée de Ligue 1, Lille va encore ouvrir les débats avec la réception du Montpellier HSC. Au Parc des Princes, dimanche à partir de 13 heures, le PSG recevra l'AS Saint-Étienne.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport