RMC Sport

Ligue 1: Monaco s'incline à Lorient et inquiète avant le barrage de Ligue des champions

Toujours pas de victoire pour l'AS Monaco en championnat cette saison. En ouverture de la deuxième journée de Ligue 1, les Rouge et Blanc se sont inclinés face au FC Lorient (1-0) sur un penalty de Moffi (31e). Il faudra faire beaucoup mieux lors des barrages de Ligue des champions, dès mardi.

Cinq jours avant son barrage aller de Ligue des champions face au Chakhtior Donetsk, l’AS Monaco inquiète. Les Rouge et Blanc se déplaçaient au Moustoir pour lancer leur championnat, après un nul déjà décevant contre Nantes (1-1). Pour la deuxième fois de la saison en Ligue 1, Niko Kovac a décidé de mettre Wissam Ben Yedder sur le banc. Et comme face aux Canaris, les Monégasques ont eu le contrôle du jeu, sans parvenir à s’imposer. Pire, ils se sont même inclinés, au bout de l'ennui (1-0).

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour vivre en direct les barrages européens de l’AS Monaco et du Stade rennais

Sans parvenir à se créer de réelles occasions dangereuses, à part une frappe de Volland captée par Nardi (27e), l’ASM s'est faite surprendre, de la même manière que face aux Nantais ou Simon s’était illustré sur l’une des très rares occasions adverses. Cette fois-ci, c’est Terem Moffi, accroché par le maillot dans la surface par la recrue Jacobs, qui a punit les Monégasques en se faisant justice sur un penalty puissant (32e).

Moffi encore décisif, Monaco très insuffisant

L’attaquant nigérian, privé de son compère Yoane Wissa, transféré à Brentford, en a profité pour inscrire son treizième but de l’année 2021 en Ligue 1, un total que seul Kylian Mbappé dépasse (15). Le FC Lorient, auteur d’un nul à Geoffroy-Guichard en ouverture dimanche dernier (1-1), a pu rentrer à la pause en tête, malgré 27% de possession de balle. "Ce n’est pas une mauvaise première période, il ne manque que la finition", résumait Disasi.

En seconde période, ce ne sera pas beaucoup mieux pour l’ASM, et sa domination apparente toujours stérile, malgré les deux têtes de Pavlovic, qui disputait ses premières minutes ce vendredi, sur coup de pied arrêté (55e, 61e), l’entrée en jeu de Ben Yedder (57e) ou la frappe croisée de Golovin (78e). Le FC Lorient ne passait plus la moitié monégasque mais tenait bon face à ces timides opportunités. Les Merlus n'auront pas eu besoin de cadrer en seconde période pour assurer l'essentiel et faire tomber le troisième du dernier championnat.

Après avoir franchi sans difficulté le troisième tour préliminatoire de la Ligue des champions face au Sparta Prague, l'AS Monaco va clairement devoir hausser son niveau pour son barrage face au Chakhtior Donetsk, un adversaire de tout autre calibre, ce mardi. Pour s'éviter une désillusion et véritablement lancer sa saison.

Jules Aublanc Journaliste RMC Sport