RMC Sport

Ligue 1: un doublé de Gouiri offre une première victoire à Nice contre Lens

Auteur d'un doublé sur deux sublimes frappes enroulées du pied droit, Amine Gouiri a permis à l'OGC Nice de renverser le promu lensois ce dimanche (2-1) à l'occasion de la première journée de Ligue 1.

Difficile de faire mieux pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs. Acheté cet été à Lyon contre un chèque de sept millions d’euros, Amine Gouiri a été le grand artisan de la victoire de Nice ce dimanche contre Lens (2-1), à l’occasion de la première journée de Ligue 1. Titulaire au côté de Kasper Dolberg à l’Allianz Riviera, le jeune attaquant français de 20 ans s’est offert un doublé. Ses deux premiers buts dans le championnat de France.

Dix minutes après l’ouverture du score de Gaël Kakuta sur penalty (11e), pour un ballon touché du coude par Dante dans la surface, Gouiri a égalisé d’une merveilleuse frappe enveloppée du pied droit (23e).

Le raté de Ganago, le doublé de Gouiri

Deux minutes plus tôt, Ignatius Ganago avait loupé une énorme occasion pour les visiteurs en ratant le cadre sur un centre de Florian Sotoca (21e). Pas passés loin de concéder un second penalty, après un ballon détourné du bras droit par Alexis Claude-Maurice (28e), et rapidement privés de leur recrue brésilienne Robson Bambu, touché à la cuisse droite et remplacé en défense par Andy Pelmard (32e), les hommes de Patrick Vieira ont pris les devants à l’approche du dernier quart d’heure. Sur une relance à la main de Jean-Louis Leca, Facundo Medina a manqué son contrôle, permettant à Pierre-Lees Melou de récupérer le ballon haut pour servir Gouiri.

Comme sur son premier but, l’ancien Lyonnais a fait trembler les filets d’un tir enroulé du droit parfaitement exécuté (75e). Un succès précieux pour des Niçois efficaces à défauts d’être séduisants dans le jeu, et une défaite sévère pour des Lensois entreprenants pour leur retour dans l’élite après cinq ans d’absence. Ils tenteront de se relancer le week-end prochain, à domicile, face à l’ogre parisien, alors que Nice se rendra à Strasbourg.

RR