RMC Sport

Ligue 1: un tir, un but... la stat hallucinante de l’OM contre Strasbourg

L’OM s’est imposé à Strasbourg (1-0), ce vendredi en ouverture de la dixième journée de Ligue 1. Lors d’un match poussif, Morgan Sanson a inscrit un but salvateur sur la seule frappe marseillaise. Une première en Ligue 1.

Il ne fallait pas trop chatouiller André Villas-Boas sur le contenu du match de l’OM, ce vendredi à Strasbourg. Satisfait d’avoir vu son équipe l’emporter en Alsace (1-0), l’entraîneur portugais a fait part de son agacement face aux questions des médias. 

Heureux d’avoir pris les trois points à la Meinau, le technicien n’a pas souhaité insister sur la prestation assez poussive de ses joueurs. C’est pourtant simple, Morgan Sanson a marqué un but superbe sur le seul tir des Phocéens pendant le match.

Aucune équipe du championnat de France n’avait réussi à gagner en se montrant aussi peu dangereux et en ne cadrant qu’une seule frappe depuis 2006-2007 et l’arrivée d’Opta en L1. Une efficacité fantastique, se féliciteront les uns, un manque criant de contenu pour les autres.

Marseille a du mal à cadrer

Contrairement à son entraîneur, Morgan Sanson a reconnu des difficultés au niveau du contenu et du jeu produit par l’OM. "Les critiques sont normales au vu de nos matchs en Ligue des champions, a confessé le milieu de 26 ans après le succès arraché à Strasbourg. Au-delà des matchs, l'état d'esprit est critiquable mais sur le plan comptable on n'est pas trop mal."

Dépassé et corrigé par Manchester City (0-3) puis à Porto (3-0) en Coupe d’Europe, Marseille peine à se montrer dangereux, y compris en Ligue 1. Face aux Portugais, l’OM n’a pas cadré le moindre tir. Pire contre Strasbourg, les protégés d’André Villas-Boas n’ont pas tenté une seule frappe avant la combinaison conclue par le bijou de Morgan Sanson et ont donc attendu la 72e minute pour inquiéter Bingourou Kamara. 

Huitième attaque de L1, l’OM voudra se reprendre après la trêve internationale pour la réception de Nice, le 21 novembre. Entrés en jeu en Alsace, Dimitri Payet et Dario Benedetto ont grandement pesé sur le cours du match. Leur retour en grâce pourrait faire du bien à Marseille et ainsi faire taire les critiques sur le jeu offensif loin des standards d’un prétendant au podium.

>> La Ligue 1 est disponible via l'offre RMC Sport-Téléfoot

JGL