RMC Sport

Ligue 1: vers un championnat à 18 clubs en 2023-2024

Selon nos informations, qui confirment celles du quotidien L’Equipe, les clubs de Ligue 1 devraient s'entendre sur un passage à 18 clubs au lieu de 20. Mais ce projet entrera en vigueur seulement à partir de la saison 2023-2024.

Les dissensions au sein du football français sont grandes. Mais la volonté de tirer les leçons d’une crise qui aura durement éprouvé l’économie du football professionnel français, questionnant la gouvernance et le mode de gestion de ses clubs, existe, plus que jamais. Outre le règlement des droits TV, un sujet auquel il est étroitement lié, l'idée d'un resserrement d’une élite à 18 clubs se dégage pour la majorité des acteurs impliqués dans ce dossier, sur lequel la Ligue de football professionnel (LFP) travaille depuis plusieurs mois.

Pour être adoptée, la réforme doit obtenir 50% des suffrages

Le principe d'une réduction à 18 clubs, qui laisse entrevoir plus de revenus pour chaque équipe de l'élite et un allègement du calendrier, semble convaincre une majorité de clubs. Mais les modalités de sa mise en place divisent. Comme annoncé par L'Équipe, l’idée qui avance après les dernières discussions du collège de Ligue 1 est un passage à 18 clubs en Ligue 1 à partir de la saison 2023-2024. Soit un an plus tard que l’idée de départ. A l’issue de la saison 2022-2023, il y a aura donc quatre descentes en Ligue 2 et deux montées en Ligue 1.

Si dans l’intervalle, un club de Ligue 1 venait à déposer le bilan, il n’y aurait pas de repêchage. Ce qui éviterait une descente sportive. Reste à connaître la position de la Ligue 2 et des familles sur cette tendance. Un vote à majorité simple se tiendra jeudi lors de l’assemblée générale. Pour être adoptée, la réforme doit obtenir 50% des suffrages. Le football français lancera-t-il sa réforme quitte à prendre le risque de la désunion ou fera-t-il le choix de la temporisation, partagée par plusieurs dirigeants de clubs ? La réponse devrait se situer entre les deux.

QM avec Loïc Briley