RMC Sport

Monaco-OL: après son but, Cherki a été félicité par Benzema et Mbappé

Rayan Cherki a marqué son premier but en Ligue 1 à 17 ans, offrant une victoire capitale à Lyon sur le terrain de Monaco (2-3). La jeune pépite lyonnaise a reçu les hommages de plusieurs stars.

Rayan Cherki avait déjà connu l’ivresse de marquer avec l’équipe première de l’OL. Mais il ne l’avait pas encore fait en Ligue 1. Dimanche, le jeune attaquant lyonnais (17 ans) a débloqué son compteur dans l’élite lors de la victoire de Lyon à Monaco (2-3). A un moment capital de la saison. Entré en jeu à la 88e minute à place de Karl Toko-Ekambi, l’attaquant a trouvé le chemin des filets une minute plus tard en reprenant du plat du pied gauche un centre de Mattia De Sciglio sur une action qu’il avait lui-même initiée. Une joie immense pour lui et un énorme soulagement pour tout un club puisque ce but permet à Lyon de maintenir ses chances de terminer sur le podium.

Il a fêté cette réalisation avec un doigt sur la bouche comme il l’avait fait à Nantes l’année dernière pour son triplé en Coupe de France, pour ses premiers buts avec son club formateur. Ce but a provoqué un bel enthousiasme chez plusieurs stars du football. Son coéquipier Memphis Depay l’a salué sur Instagram. C’est aussi le cas de Karim Benzema, lui aussi formé à Lyon. "Bien vu", a écrit l’attaquant du Real Madrid en réponse à un message de Cherki. "Merci patron", lui a répondu la jeune pépite lyonnaise.

Kylian Mbappé, qui s’y connait en matière de précocité, a aussi félicité le jeune joueur lyonnais: "oui, oui", a écrit l’attaquant parisien auteur, lui, de son premier but en Ligue 1 à 17 ans et 62 jours, en 2016.

Cherki: "J’espère qu’il y en aura plein d’autres"

"Il y a eu beaucoup d’intensité, a analysé Cherki à l’issue de la rencontre sur Canal+. On avait bien débuté, les dix premières minutes, et on s’est relâché un peu. On est revenu avec d’autres intentions en seconde période. Et ça a payé. On a tout donné. C’est ce qu’on s’était dit dans les vestiaires, tout donner et ne pas faire de calculs. On avait à cœur de prendre notre revanche par rapport à la Coupe de France. C’est rempli. (…) Je suis heureux. J’espère qu’il y en aura plein d’autres. Je remercie avant tout mon équipe d’avoir fait autant d’efforts pour qu’on puisse gagner ce match. (…) Il reste trois matchs, trois finales. On va prendre le maximum de points. Et on fera les comptes à la fin de saison."

NC