RMC Sport

Montpellier: Giroud ne veut pas "donner de faux espoirs" pour un retour

A l'occasion d'un entretien accordé à France Bleu Hérault, Olivier Giroud s'est exprimé sur la possibilité de revenir à Montpellier d'ici la fin de sa carrière. Le buteur de Chelsea ne souhaite pas donner "de faux espoirs".

S'il n'a passé que deux saisons à Montpellier, Olivier Giroud a eu le temps de marquer les esprits dans l'Hérault. C'est là-bas qu'il s'est véritablement révélé au plus haut niveau, en étant notamment l'un des principaux artisans du titre de champion de France décroché en 2012 avec en prime le titre de meilleur buteur (21 réalisations). Parti en Angleterre dans la foulée de ce sacre, Giroud s'imagine-t-il revenir au MHSC d'ici la fin de sa carrière?

"Je ne veux pas donner de faux espoirs ou de fausses informations. J'espère jouer au plus haut niveau, la Ligue des champions et les Coupes d'Europe, encore au moins un ou deux ans. On fera le point après. J’étudierai les propositions qui s'offriront à moi", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à France Bleu Hérault. A 33 ans, Giroud a récemment prolongé son contrat d'une saison supplémentaire avec Chelsea, jusqu'en 2021, lui qui est arrivé chez les Blues en 2018 en provenance d'Arsenal.

Il aurait pu signer au Celtic en 2010

Abonné au banc de touche durant la première partie de saison, il a retrouvé un temps de jeu important à partir de février avant d'être freiné par son élan par l'épidémie de coronavirus. "Maintenant, je ne peux pas promettre que je finirai un an à Montpellier, ce n'est pas possible. Mais le fait de savoir que Montpellier compte beaucoup pour moi, ça devrait faire plaisir aux supporters", a ajouté le champion du monde, qui aurait pu ne jamais porter le maillot montpelliérain. En 2010, alors qu'il évoluait à Tours, il avait été approché par le Celtic Glasgow.

"J'ai failli aller au Celtic. Ça aurait pu être une belle vitrine pour la Premier League. Avec l'ambiance du Celtic Park... Mais je ne regrette pas mon choix. Ce qui a fait pencher la balance en faveur de Montpellier, c'était mon désir de laisser une trace de moi en Ligue 1 avant de partir à l'étranger, mon entourage qui m'a donné son avis et un coup de fil de Loulou (Nicollin) qui m'a dit 'qu'est-ce que tu vas foutre en Ecosse?'. Il a été bon, j'ai senti de la sincérité dans ses propos", a-t-il raconté. En 85 apparitions, Giroud a inscrit 39 buts pour Montpellier.

RR