RMC Sport

Chelsea: Giroud explique que le coronavirus l'a poussé à prolonger

Olivier Giroud

Olivier Giroud - Icon

Annoncé sur le départ il y a quelques mois encore, Olivier Giroud a finalement prolongé son contrat d'un an avec Chelsea. Parce que son temps de jeu a augmenté avant la crise sanitaire, mais aussi parce qu'il ne s'imaginait pas déménager à l'étranger compte tenu de l'épidémie de coronavirus.

Mis au placard à Chelsea, et même régulièrement absent des feuilles de match, Olivier Giroud cherchait impérativement, en janvier dernier, une porte de sortie. Longtemps annoncé du côté de l'Inter, l'attaquant français avait pourtant vu son coach Frank Lampard bloquer son départ lors du mercato hivernal. Partie remise, pensait-on alors. Mais fin avril, à la surprise générale, l'ancien Montpelliérain et le club londonien se sont mis d'accord pour une prolongation de contrat d'un an, les liant jusqu'en juin 2021.

Un retournement de situation, que Giroud a justifié ce mardi sur le site officiel du club. En rappelant d'abord avoir retrouvé du temps de jeu en février et en mars, juste avant la crise sanitaire. "Je devais partir durant la fenêtre de transfert de janvier parce que je ne jouais pas beaucoup et que j'avais besoin de plus de temps de jeu pour aller à l'Euro 2020 avec l'équipe de France, reconnaît-il. J'ai failli quitter le club mais je pense vraiment que Dieu voulait que je reste à Chelsea. (…) L'entraîneur m'a dit qu'il ne pouvait pas me laisser partir car il n'avait personne pour me remplacer. Il m'a parlé en privé et m'a dit qu'il me donnerait plus de matchs. Il a tenu parole, et j'ai pu lui prouver qu'il pouvait compter sur moi quand j'étais appelé."

"Je ne me sentais pas vraiment à l'aise avec l'idée de déraciner ma famille"

C'est d'ailleurs pour cela que Giroud pense que Chelsea lui a fait une offre de prolongation. "J'ai simplement saisi ma chance, et j'ai rendu au coach la confiance qu'il avait placée en moi, dit-il. C’est pourquoi le club m’a finalement offert la chance de continuer mon aventure à Chelsea. J’ai accepté immédiatement parce que j’aime être ici. Je veux continuer à gagner des trophées et je veux continuer à montrer au coach qu'il peut compter sur moi."

Mais le champion du monde confie aussi que la crise actuelle a joué un véritable rôle. "Avec toute cette situation, le coronavirus, le confinement, je ne me sentais pas vraiment à l'aise avec l'idée de déménager à l'étranger et de déraciner ma famille, indique Giroud. Je pense beaucoup à notre qualité de vie et nous sommes très bien installés ici. Je pense encore plus à ma famille désormais."