RMC Sport

Mort de Bernard Tapie: chapelle ardente au Vélodrome, brassards noirs... les hommages prévus par Marseille

Bernard Tapie est mort ce dimanche à l’âge de 78 ans. Dans le sillage de l’OM et de Benoît Payan, maire de Marseille, toute la ville s’apprête à lui rendre un vibrant hommage avec plusieurs actions pour saluer la mémoire de l’emblématique président du club phocéen.

Touché par la maladie depuis plusieurs années, Bernard Tapie est décédé ce dimanche matin à l’âge de 78 ans. Homme d’affaires, homme politique, acteur, patron de presse, il aura connue mille vies. Impossible également d’oublier son passage à la présidence de l’OM entre 1986 et 1993. Une période marquée par quatre titres de champion de France et un sacre en Ligue des champions. Outre les nombreux hommages issus du monde du sport, la cité phocéenne entend bien honorer un homme avec qui elle a vécu une belle histoire d’amour.

"C’est un moment de sidération parce que les Marseillais se sont réveillés ce dimanche matin sidérés par la nouvelle. Même si on savait que Bernard Tapie était malade, la ville est triste. Bernard Tapie c’était un Marseillais. C’est un Marseillais qui a choisi Marseille, qui a aimé Marseille et que Marseille a aimé, a indiqué Benoît Payan au micro de BFMTV. Les Marseillais ont aimé Bernard Tapie. L’histoire avec lui c’est une histoire compliquée comme toutes les histoires d’amour. Il a amené Marseille sur le toit de l’Europe, sur le toit du monde. Il nous a fait vivre des émotions."

>> Le monde du sport pleure Bernard Tapie

Brassard noir, hommage populaire et chapelle ardente

A l’image de l’OM qui par son président Pablo Longoria a annoncé vouloir rendre "un digne hommage tout particulier". Les joueurs marseillais porteront un brassard noir à l’occasion du match contre Lille ce dimanche (17h) lors de la neuvième journée de Ligue 1. Une initiative confirmée par Jacques Cardoze, directeur de la communication du club pour RMC. Privés de déplacement pour la rencontre, les supporters phocéens pourront rendre un homme au "Boss" devant le Vélodrome où une photo de leur ancien président a été installée.

"Cet après-midi on va rendre un hommage populaire à Bernard Tapie, a encore confirmé le maire de Marseille au micro de BFMTV. Le portrait de Bernard Tapie a été dressé devant le stade Vélodrome. J’irai moi-même rendre un hommage à Bernard Tapie. Les Marseillais peuvent se rendre devant le stade."

Et Benoît Payan de confirmer l’hommage de toute la ville dans les prochains jours: "La famille a fait le choix et nous a demandé, j’ai eu le président de l’OM, de pouvoir ouvrir une chapelle ardente. Ce stade a beaucoup compté pour lui et a beaucoup compté pour nous. C’est un temps républicain à Marseille. Le Vélodrome, ce n’est pas que l’image de l’OM mais c’est aussi un lien social. Il se passe quelque chose dans ce stade. Dans cet endroit, Bernard Tapie a fait résonner beaucoup de choses chez les Marseillais et je trouve cela bien qu’il aille là. […] Je ne sais pas quand cela va se faire, dans les jours qui viennent bien évidemment, et ensuite il sera inhumé à Marseille."

La chapelle ardente installée au stade Vélodrome sera ouverte dès lundi à partir de 9h, et ce pour trois jours. Une réplique de la Ligue des champions 1993 sera également installée dans ce lieu de recueillement.

Un lieu renommé en hommage à Tapie?

En attendant cette communion de tout le peuple marseillais pour saluer l’emblématique président de l’OM, Benoît Payan a également confirmé qu’un lieu de la ville pourrait être renommé pour honorer sa mémoire.

"Oui probablement. On verra… Encore une fois, je ne sais pas ce qu’il va se passer dans les mois à venir, a assuré l’édile phocéen. Aujourd’hui on va l’accompagner, on va accompagner sa famille. On est dans un moment qui doit être un moment de recueillement. […] Je retiens le Marseillais, ce Marseillais à nul autre pareil. C’est l’hommage qu’on doit lui rendre. Il est naturel, il est normal."

Trêve internationale oblige, l’OM devra en revanche attendre la réception de Lorient, le 17 octobre prochain, pour un dernier adieu au président Tapie à l’intérieur du Vélodrome.

Jean-Guy Lebreton avec FGe