RMC Sport

Nice-OM: pourquoi Delort, Lirola, Harit et Balerdi ne joueront pas

En plus des éventuels blessés, quatre joueurs n’apparaîtront pas sur la feuille du match à rejouer ce mercredi en Nice et l’OM à Troyes (21h). Si Andy Delort manquera aux Aiglons, Jorge Sampaoli sera privé de Pol Lirola, Amine Harit et Leonardo Balerdi pour le duel de la troisième journée de Ligue 1. Des joueurs qui n'étaient pas qualifiés au moment de la première rencontre.

Tout juste sorti d’un Classique entre l’OM et le PSG, Benoît Bastien n’arbitrera pas le duel entre Nice et Marseille comptant pour la troisième journée de Ligue 1. Au sifflet, le 22 août lors d’une soirée marquée par des incidents entre joueurs et supporters et un match arrêté, l’officiel sera cette fois remplacé par Clément Turpin ce mercredi lors du duel délocalisé à Troyes. Du côté des clubs aussi, les deux entraîneurs vont devoir changer leurs habitudes des dernières semaines.

Delort pas qualifié

Titulaire indiscutable à Nice, Andy Delort a brillé depuis son transfert lors du mercato estival. Auteur de trois buts et une passe décisive en sept apparitions, l’attaquant algérien manquera cruellement aux Aiglons de Christophe Galtier. Mais l’absence du joueur de 30 ans n’a rien d’une surprise.

Et pour cause, le 22 août dernier, Andy Delort n’appartenait toujours pas au club azuréen et faisait encore les beaux jours de son ancienne équipe avec un but et une passe décisive pour Montpelier contre Lorient (3-1). Pas qualifié à la date initiale de Nice-OM, le buteur n’est donc logiquement pas disponible ce mercredi.

Balerdi suspendu, Lirola et Harit recrutés trop tard

Même cause, même conséquence pour deux des trois joueurs marseillais absents contre Nice. Prêté pendant la seconde moitié de la saison 2020-2021, Pol Lirola a été recruté définitivement par l’OM cet été. En raison d’âpres négociations avec la Fiorentina, afin de trouver le meilleur équilibre financier, le club phocéen n’a été capable d’officialiser le transfert du latéral espagnol que le 23 août, soit le lendemain du match Nice-OM de triste mémoire. L’absence du défenseur constitue un coup dur pour Jorge Sampaoli et le système de l’entraîneur argentin. Depuis sa signature, Pol Lirola a joué tous les matchs de l’OM.

L’Espagnol, justement, a accepté de baisser son salaire cette saison afin de favoriser l’arrivée d’Amine Harit en prêt dans les derniers instants du mercato. Buteur dès sa troisième apparition avec l’équipe phocéenne, le milieu offensif marocain s’est ensuite contenté d’un temps de jeu réduit et n’a plus quitté le banc depuis la défaite contre Lille (2-0) le 3 octobre en L1. Si elle prive le staff marseillais d’une solution offensive, la non-qualification de l’ancien Nantais semble être un coup moins rude que celle de Pol Lirola.

La donne est un peu différente pour Leonardo Balerdi mais le résultat est le même: l’Argentin manquera le match contre Nice à Troyes ce mercredi. Le défenseur central est suspendu pour ce choc entre le troisième et le quatrième de la Ligue 1. Expulsé contre Bordeaux lors de la deuxième journée de championnat, Leonardo Balerdi aurait dû purger le premier de ses matchs de suspension contre Nice le 22 août. L’arrêt et le report de la rencontre le privent donc du voyage dans l’Aube… près de deux mois plus tard.

JGL