RMC Sport

OL-OM: les premières sanctions de la LFP, du huis clos pour le Groupama Stadium

La Commission de disicpline de la LFP a prononcé lundi les premières mesures à titre conservatoire après les incidents du match entre Lyon et Marseille lors de la 14e journée de Ligue 1. Réunie en urgence, l'instance a placé le dossier en instruction et annoncé un huis clos total du Groupama Stadium pour le match contre Reims du 1er décembre.

Il fallait s'y attendre, c'est désormais officiel. La Commission de discipline de la LFP a rendu ce lundi ses premières décisions concernant les incidents survenus dimanche lors du choc de la 14e journée de Ligue 1 entre Lyon et Marseille. Arrêtée dès la deuxième minute après un jet de projectile sur la tête de Dimitri Payet, la rencontre n'a jamais repris malgré presque deux heures de discussions entre toutes les parties.

>> Incidents OL-OM : les infos en direct

Au lendemain de ces débordements au Groupama Stadium, l'instance disciplinaire s'est réunie en urgence et a mis le dossier en instruction. Elle a également prononcé un huis clos total pour le stade de l'OL à titre conservatoire, durant cette instruction.

"Au regard du grave incident intervenu pendant la rencontre Olympique Lyonnais– Olympique de Marseille (14ème journée de Ligue 1 Uber Eats), la Commission de Discipline de la LFP décide de mettre le dossier en instruction, précise un communiqué partagé par la Ligue. Elle prononce, à titre conservatoire, un huis clos total du Groupama Stadium jusqu’au prononcé de la mesure définitive."

Verdict le 8 décembre, huis clos pour OL-Reims

Très réactif pour identifier l'auteur de ce lancé de bouteille sur Dimitri Payet, l'exfiltrer et le remettre à la police, l'OL risque gros dans ce dossier. La Commission de discipline de la LFP a aussi confirmé la date à laquelle elle rendra une décision définitive. Le verdict est donc prévu pour la séance du mercredi 8 décembre, dans un peu plus de semaines.

"La Commission de Discipline déterminera les décisions définitives à prendre concernant la responsabilité de l’Olympique Lyonnais et le sort du match", indique encore l'instance dans son document.

Dans les faits, Lyon jouera au moins une rencontre de Ligue 1 à huis clos, lors de la réception de Reims le 1er décembre. En fonction du verdict de la Commission de discipline de la LFP, l'absence des supporters pourrait se prolonger.

Reste également à savoir quelle décision sera prise pour l'Olympico. Rejouer le match ou accorder la victoire sur tapis vert à l'OM? Enfin, l'organe disciplinaire de la Ligue décidera d'éventuelles sanctions contre Lyon pouvant aller jusqu'au retrait de point.

JGL avec PT