RMC Sport

OL: sept entraîneurs potentiels pour un "grand coup"

Mourinho et Blanc

Mourinho et Blanc - AFP

A l'issue de la victoire lyonnaise à Bordeaux (3-2), vendredi soir, Jean-Michel Aulas a déclaré vouloir "frapper un grand coup" dans la succession de Bruno Genesio et donc attirer un entraîneur de renom à l'OL pour la saison prochaine. Voici quelques pistes.

Laurent Blanc

C’est l’option la plus fréquemment évoquée ces derniers jours. Sans poste depuis son départ du PSG en 2016, Laurent Blanc a laissé entendre qu’il pouvait être intéressé par le challenge lyonnais. Et si l’OL a démenti cette semaine une rencontre imminente avec le technicien, Jean-Michel Aulas a clairement validé son profil mercredi soir. "J'ai dit que je souhaitais engager quelqu'un qui pourrait nous permettre d'avoir certaines ambitions et que je souhaitais engager un coach parlant français ou anglais, a déclaré le dirigeant rhodanien. Est-il Aulas compatible? Oui, Laurent Blanc est compatible avec moi et avec l'Olympique lyonnais, mais c'est aussi le cas pour José Mourinho et pour d'autres…"

Jose Mourinho

Voilà qui nous amène donc à la deuxième hypothèse: celle du Special One. En pleine recherche d’un banc pour la saison prochaine, le Portugais s’est un peu penché sur le championnat de France et a vu Aulas lui faire un appel du pied en le qualifiant de "solution alternative". Toutefois, l’opération risque de coincer d’un point de vue financier, Mourinho étant l’un des coachs les plus gourmands d’Europe. "Lyon est un grand club du foot français avec une grande histoire, oui, mais je pense qu’il a envie d’un projet encore plus grand que celui de l’OL, confiait il y a quelques jours Luis Campos, proche du Mou. Et il y a aussi la question de son salaire: je pense que c’est un entraîneur un peu trop cher pour Lyon..."

Arsène Wenger

Comme Mourinho, c’est un rêve un peu dingue. Mais à partir du moment où Aulas parle de "grand coup", comment ne pas penser à Arsène Wenger, coach français avec la plus grosse expérience (et le plus grand réseau) à l’étranger? Libre depuis la fin de son aventure avec Arsenal l’an passé, l’Alsacien a plusieurs fois confié son envie de rejouer un rôle actif dans un club, même si l’on ne sait pas trop s’il préférerait un poste de coach ou de directeur sportif. Cependant, comme le Special One, Wenger ne semble pas accessible pour Lyon et a plutôt été envoyé du côté du PSG.

Antonio Conte

Un autre entraîneur de renommée internationale sur le marché et donc une autre belle prise potentielle. Passé par la Juve, la sélection italienne et Chelsea, Antonio Conte est sur le papier un coach qui pourrait placer l’OL dans la cour des clubs qui pèsent. Mais après une année de repos, l’Italien est surtout annoncé en Serie A, à l’Inter ou à l'AS Rome. En outre, il demanderait un salaire équivalent à celui qu’il percevait chez les Blues, à savoir 10 millions d’euros par saison. A ce tarif-là, on imagine mal l’OL se positionner.

Marcelo Gallardo

S’il n’a toujours pas pris les rênes d’une formation européenne, l’ancien Monégasque et Parisien, qui connait bien la France, jouit tout de même d’une belle cote sur le Vieux Continent, à la faveur de ses résultats à River Plate, avec notamment deux Copa Libertadores remportées en 2015 et 2018. Début avril, ESPN Argentina évoquait un intérêt lyonnais, mais Gallardo n’avait pas voulu alimenter cette piste. "Je ne vais pas répondre aux rumeurs, avait-il coupé. Ce sont des situations particulières que je n'ai pas à rendre publiques."

Patrick Vieira

Il n’a pas encore une longue expérience en tant que coach, mais Vieira reste un beau nom du football. Et serait un "grand coup" dans la mesure où l’OL devrait le chiper à l’OGC Nice pour le mettre sur son banc. Nice-Matin l’avait annoncé dans le viseur rhodanien en février, au moment du départ de l’ancienne direction du Gym. Aulas avait toutefois démenti le moindre contact avec le champion du monde 1998 et Vieira a tenu un discours similaire la semaine passée au micro de Canal+. "Il n’y a rien de concret. Je n’ai pas eu d’appel. Je suis à l’OGC Nice et sincèrement j’y suis très bien, a-t-il assuré. Aujourd’hui, il y a zéro chance que j’aille à l’OL." Mais dans le foot, on sait que la vérité du jour n’est pas celle du lendemain.

Jorge Jesus

Le Portugais Jorge Jesus connait parfaitement la scène européenne, a remporté de nombreux trophées nationaux et a la réputation de savoir faire éclore de jeunes joueurs, ce qui correspond plutôt au projet lyonnais. Passé par Benfica et le Sporting, Jorge Jesus avait lui aussi été annoncé sur la liste d’Aulas par A Bola en février. Une piste relancée pas plus tard que vendredi par le Diario de Noticias, qui cite l’OL et Braga en destinations potentielles pour le technicien représenté depuis peu par… Pini Zahavi, qui collabore aussi avec Bruno Genesio.

CC