RMC Sport

OM: "Il n'y a rien", Valbuena fracasse les joueurs, Villas-Boas et la direction

Au lendemain de la nouvelle défaite de l'OM, 1-0 contre Lens, Mathieu Valbuena déplore des "problèmes profonds à tous les étages". Pour lui, les joueurs n'ont "aucune réaction", André Villas-Boas "n'a rien fait progresser" et la direction "a une grande part de responsabilité".

En octobre, après la victoire de l'Olympiacos contre l'OM en Ligue des champions, Mathieu Valbuena avait suscité beaucoup de réactions pour avoir dit sur RMC qu'il avait vu "peu d'âme" dans l'équipe phocéenne. "Trois mois après, c'est encore pire", constate-t-il ce jeudi soir dans Top of the Foot, au lendemain de l'indigente défaite 1-0 de l'OM contre le RC Lens.

Pour l'ancien international français, qui tire à boulets rouges, André Villas-Boas ne peut être tenu pour seul coupable de cette crise. Les joueurs, "premiers responsables", sont notamment dans son viseur: "Il y a des problèmes beaucoup plus profonds à l'OM. À tous les étages. (...) On a l'impression qu'ils ont touché le fond contre Nîmes, mais ils creusent encore plus profond. Ça a été catastrophique dans tous les compartiments. Quand tu portes le maillot de l'Olympique de Marseille, tu dois avoir de la personnalité, du caractère, de l'amour propre. Tous ces ingrédients, il n'y a rien. Quand tu prends un but, normalement tu réagis. Il n'y a aucune réaction."

"Est-ce que Villas-Boas a fait progresser son équipe?"

Steve Mandanda serait selon lui le meilleur témoin de cette insuffisance mentale à l'OM: "Je connais Steve. Je le vois sur son visage. C'est un capitaine découragé, complètement désabusé par cette situation. Je le vois dans l'expression du visage." 

Sévère avec les joueurs, Mathieu Valbuena n'est pas moins dur avec André Villas-Boas: "Ça fait un an et demi qu'il est à l'Olympique de Marseille. Est-ce qu'il a fait progresser son équipe? Rien du tout. Il n'a rien fait progresser. (...) Tactiquement, Lens les a trimballés. Il y a trop d'espaces. Les joueurs ont le temps de contrôler, de regarder... Tout le monde vient en retard, tout le monde est perdu sur le terrain." 

Enfin, Mathieu Valbuena n'oublie pas "la direction" du club. "C'est bien beau de taper sur la table et de mettre des ultimatums", dit-il tout d'abord en référence à l'après-match contre Nîmes. "Mais Eyraud a une grande part de responsabilité, ainsi que McCourt parce qu'on ne le voit pas", juge le joueur de 36 ans, déplorant aussi l'absence d'un dirigeant avec "de la poigne" pour faire le lien entre le sportif et l'administratif. 

JA