RMC Sport

OM: le communiqué cinglant des supporters tunisiens de Marseille contre Eyraud

Des supporters de l'OM au stade Vélodrome

Des supporters de l'OM au stade Vélodrome - Icon Sport

Parmi les groupes de supporters marseillais mécontents et agacés par le projet "Agora OM", "l’OM Nation Tunis" annonce ce mercredi sa décision de se retirer du programme "OM Nation", dont l'objectif est de rassembler les supporters marseillais à l’étranger.

La colère des supporters marseillais s’étend jusqu’à l’étranger. Comme révélé par La Provence et confirmé par RMC Sport, des supporters expatriés de l’OM, regroupés sous la bannière "OM Nation", envisagent de se retirer du programme. Une réponse à l’initiative baptisée "Agora OM", lancée par Jacques-Henri Eyraud et présentée comme une "grande concertation" avec "tous les supporters du club" et une "main tendue à tous les supporters".

En parallèle de ce projet, le directeur général du club phocéen Hugues Ouvrard a envoyé un courrier à tous les groupes de supporters pour les avertir qu'il envisageait de "mettre fin à la convention sur les abonnements" qui lie le club et ces associations. Cette menace de rupture a renforcé l’agacement des supporters et entraîné les réactions de nombreuses personnalités politiques.

"OM Nation Tunis" se retire du programme "OM Nation"

Le maire de Marseille Benoît Payan a jugé cette démarche "incompréhensible" et suggéré à Jacques-Henri Eyraud de "calmer le jeu", alors que l’adjointe au maire Samia Ghali a invité la ministre des Sports Roxana Maracineanu à participer à "une médiation nécessaire". Cette grogne est également présente au sein du groupe "OM Nation". Présent dans plus d’une vingtaine de villes à travers le monde, ce programme a pour objectif de rassembler les supporters marseillais à l’étranger. Cela prend la forme de certaines sections de supporters, dans plusieurs grandes villes du monde, qui permettent aux amoureux de l’OM de se regrouper pour supporter leur équipe et parfois organiser des actions en partenariat avec le club.

Les dirigeants marseillais leur ont parfois rendu visite. Parmi ces groupes de supporters, "l’OM Nation Tunis" a publié un communiqué cinglant ce mercredi, convaincu que le projet "Agora OM" vise à "diviser les supporters". "Votre projet vise à aseptiser les supporters, pour rendre notre passion sans ferveur au profit du football business", affirment les membres de ce groupe, réclamant la démission d'Eyraud. "Par cette action nous déclarons que nous nous retirons du programme OM Nation et nous revenons à notre première identité : OM Fan Club Tunisia", appuient-ils.

RR avec FGe