RMC Sport

OM: pour Courbis et Di Meco, les promesses de McCourt ne suffisent pas

Consultants pour RMC Sport mais aussi Marseillais de coeur, Eric Di Meco et Rolland Courbis n'ont pu cacher leur frustration après l'interview de Frank McCourt sur RMC, ce mardi. Selon eux, les investissements seront largement insuffisants pour répondre aux ambitions affichées.

C'était l'heure des grandes annonces, encore. Quatre ans et demi après son arrivée à l'OM et l'introduction du "Champions Project", Frank McCourt s'adressait au peuple marseillais, inquiet face à la tournure des événements ces derniers jours. Dans Top of The Foot mardi soir, l'actionnaire américain a tenté de rassurer son monde, et de donner la feuille de route olympienne pour les prochaines saisons: être régulièrement dans le top 3 en Championnat, et assidûment qualifié pour les compétitions européennes.

"Je pense que les moyens qui vont être mis ne seront pas au niveau des ambitions qui sont affichées, regrette Eric Di Meco, pas convaincu ni emballé par le discours de McCourt. Pour un OM qui rejoue le haut du tableau, sur ce que j'ai entendu, malheureusement cela n'en prend pas le chemin. Pour être régulièrement dans les trois premières places, il faut faire de gros investissements financiers dans l'effectif, et avoir un budget élevé et constant. Là, même avec 100 millions (d'euros réinjectés, ndlr), ça risque d'être compliqué de faire une équipe avec le nombre de joueurs qui vont partir."

Courbis souligne l'impatience marseillaise

Durant son intervention, le big boss de l'Olympique de Marseille n'a également pas masqué son ambition de disputer la Ligue des champions... pour la gagner, un jour peut-être. Un objectif qui a fait rire jaune Rolland Courbis, persuadé que de parler de C1 en l'état, relevait de la "plaisanterie". Selon le consultant RMC Sport, le projet annoncé par l'Américain n'est pas en adéquation avec ce qui fait l'essence de l'OM.

"On parle de projet, projet, projet... Mais il y a des endroits où l'impatience est supérieure à certains autres endroits. C'est le cas à Marseille. Et tu ne vas pas expliquer à l'OM et ses supporters que, maintenant, il va y avoir un projet de trois-quatre ans, et que si tout va bien dans le prochain championnat, on aura une équipe capable de terminer derrière le PSG, Lyon, Monaco, et pourquoi pas Lille..."

Et Courbis de poursuivre, remonté : "Et tu penses nous donner une bonne nouvelle? Et pour nous annoncer, en plus, que le club n'est pas à vendre? Ce gars-là, qui est un homme d'affaires, et donc un bon commerçant, si dans deux ans il a une offre..." Interrogé au sujet d'une volonté de vendre le club, Frank McCourt a martelé sur RMC son intention de rester propriétaire de l'OM encore longtemps. "Le club n'a pas été à vendre, ne l'est pas et ne le sera pas", a-t-il assuré.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport