RMC Sport

OM: Thauvin, Kamara, Milik… Longoria fait le point sur le mercato

Le nouveau président de l’OM, Pablo Longoria, a mis les pieds dans le plat quand il a été question du futur mercato du club phocéen, dans l’émission Top of the foot ce mardi sur RMC. L'Espagnol n’a éludé aucun sujet, ou presque, se montrant rassurant quant à l’avenir du Polonais Arkadiusz Milik.

Que les supporters de l’OM se rassurent. L'attaquant polonais Arkadiusz Milik sera toujours un joueur marseillais la saison prochaine, à moins d’un improbable cas de figure qui, selon le nouveau président de l’OM, Pablo Longoria, a très peu de chances de se produire l’été prochain.

"C’est un montage économique très compliqué parce que c’est une opération qui n’a pas été facile, mais l’OM a le contrôle total, sauf si nous rentrons sur des possibilités de retour à Naples (le club auquel il appartient) qui sont pratiquement impossibles. On a le contrôle du joueur", a-t-il assuré pour sa première interview en tant que président, dans l’émission Top of the foot, ce mardi sur RMC.

L’Espagnol, qui occupait jusque-là les fonctions de directeur sportif, a été propulsé à la tête de l’OM vendredi dernier à la place de Jacques-Henri Eyraud, avec tout ce que cela comporte, notamment des responsabilités supplémentaires qui ont trait à la vie économique du club. Longoria conservera toutefois ses prérogatives sur la direction sportive du club, et notamment le marché des transferts.

L’arrivée de Jorge Sampaoli au poste d’entraîneur pourrait coïncider avec une volonté de remodeler l’effectif, afin qu’il corresponde aux besoins du coach. Mais avec quels moyens, sachant que la surface financière de l’OM semble limitée ? Et qu’une double crise, sanitaire et économique, a frappé tous les clubs.

Longoria: "Tous les joueurs ont un prix"

"Je dis toujours que le propriétaire ne fait pas toujours des chèques, a expliqué Longoria sur RMC. On doit être imaginatif, créatif. Ce n’est pas le meilleur moment avec le Covid et les droits TV. C’est notre responsabilité. (…) Toutes les équipes changent au moins sept, huit joueurs, d’une saison à l’autre. Il y a des joueurs en prêts, en option d’achat. On va analyser et avoir beaucoup de discussions avec Jorge Sampaoli."

Dans le détail, Pablo Longoria a accepté d’évoquer plusieurs dossiers chauds, dont ceux des pépites olympiennes, Boubacar Kamara et Pape Gueye, susceptibles de représenter la plus forte valeur marchande du club dans un avenir proche. Dès cet été?

"Tout dépend des offres de marché, a franchement répondu le président de l’Olympique de Marseille. Si demain une offre de 100 millions arrive, ce serait irresponsable de ma part de refuser des offres qui correspondent au prix attendu. Tous les joueurs ont un prix, c’est la vérité dans le football moderne."

Quid de Florian Thauvin et Jordan Amavi, tous deux en fin de contrat au mois de juin ? "On continue à travailler, ce ne sont pas des dossiers faciles. Chaque cas est complètement différent", a expliqué Pablo Longoria. A-t-il encore l'espoir de pouvoir les prolonger? "Oui", a répondu l'Espagnol. L'OM sera fixé dans les prochaines semaines.

QM