RMC Sport

Où en sont les gros de la Ligue 1 ?

Hatem Ben Arfa

Hatem Ben Arfa - AFP

A moins de trois semaines de la reprise du championnat, les matchs amicaux disputés jusqu'à présent donnent une première indication sur l'état de forme des principales écuries.

La Ligue 1 reprend ses droits le 13 août. Pour certains clubs, les choses sérieuses auront déjà commencé, entre le Trophée des champions et les tours préliminaires de la Ligue des champions et de la Ligue Europa. Du coup, depuis début juillet, les matchs amicaux s'enchaînent à des rythmes différents en fonction des besoins. Tour d'horizon des principales formations de l'élite.

Ils sont déjà en forme

Le PSG a débuté sa nouvelle ère sous les ordres d'Unai Emery par deux victoires. Le champion de France s'est d'abord imposé face à West Bromwich Albion (2-1), puis a dominé l'Inter Milan aux Etats-Unis (3-1) pour son premier match de l'International Champions Cup. L'effectif parisien n'est pas encore au complet mais deux recrues - Ben Arfa et Meunier - ont pu faire leurs premiers pas. Emery cherche encore un attaquant pour boucler son mercato. Paris a rendez-vous avec le Real Madrid et Leicester pour la suite de l'International Champions Cup, avant d'affronter Lyon pour le Trophée des champions (6 août).

A lire aussi >>> PSG : Emery veut un attaquant

A lire aussi >>> Un doublé et le brassard pour Aurier, trois U18 et le 4-3-3 à la fête… Ce qu’il faut retenir de PSG-Inter Milan

L'Olympique lyonnais vit aussi une phase de préparation idéale. Après un premier match nul contre Bourg-Peronnas (2-2), les Rhodaniens ont passé la vitesse supérieure en l'emportant contre le Zénith Saint-Pétersbourg (2-1). Ils ont enchaîné face au Sporting Portugal (1-0). Le mercato déjà bien avancé suit son cours et Jean-Michel Aulas se montre coriace dans les négociations ; pas question de laisser partir la star Alexandre, à moins que le président attendre une offre mirobolante pour son buteur. Les comptes lyonnais sont à positifs et Nabil Fekir, gravement blessé en septembre 2015, est bel et bien de retour en forme. Bref, l'été se déroule sans accroc jusqu'à présent.

A lire aussi >>> Mercato : Arsenal a proposé 35 millions à l'OL (qui s'en moque)

Ils cherchent encore leurs marques

L'AS Monaco a avalé un programme copieux de sept matchs amicaux pour préparer au mieux sa double confrontation avec Fernerbahçe en tour préliminaire de la Ligue des champions (aller le 27 juillet à Istanbul et retour le 3 août sur le Rocher). Les Monégasques ont soufflé le choix et le froid, en s'imposant trois fois (FC Lugano, Sporting Portugal et FC Bâle), en concédant deux nuls (SC Kriens et FC Sion) et en s'inclinant deux fois (FC Luzern et Zénith Saint-Pétersbourg). Ils ont étalé leurs qualités offensives (18 buts inscrits, dont 5 pour Falcao et 4 pour Germain) mais aussi leurs carences défensives (15 buts encaissés). Il y a encore des réglages à faire et des recrues à incorporer du côté de l'ASM.

A lire aussi >>> Monaco : Danijel Subasic forfait contre Fenerbahçe

Deux victoires (contre Dunkerque et Waasland-Beveren) et deux nuls (contre le Red Star et Ostende) pour Lille : les Dogues n'ont pas connu la défaite. Certes, ils n'ont pas affronté de grosses écuries, mais être invaincus est toujours appréciable. Plus préjudiciable en revanche : le manque d'allant en attaque. En quatre matchs, les Lillois n'ont marqué que deux buts. Peut-être que le retour d'un certain Eder boostera la ligne offensive nordiste.

A voir aussi >>> En vidéo : de retour à Lille, Eder est « désolé pour la France »

Ils inquiètent

Un recrutement longtemps à sens unique (départs de Mandanda, Batshuayi, Mendy, Nkoulou...), des changements à la tête du club et des matchs amicaux très préoccupants : l'Olympique de Marseille n'a pas vraiment rassuré ses fans ces dernières semaines. L'OM a seulement gagné difficilement contre Nîmes (1-0) et obtenu le nul contre l'Ajax Amsterdam (2-2). Sinon, les Phocéens ont perdu contre Lausanne (1-2), l'Alemannia Aachen (D4 allemande, 0-0, 4 tirs au but à 2) et Cologne (1-2). Ces revers ont mis en lumière les faiblesses d'un effectif pillé de ses meilleurs éléments et trop limité pour tenir toute la saison. Le coup d'accélérateur donné sur le mercato (arrivées programmées de Gomis et Njie) permettra peut-être de chasser ces nuages noirs pendant les trois matchs amicaux restants contre l’Arminia Bielefeld, Gérone et Palerme, avant le début du championnat de France.

A voir aussi >>> En vidéo : bouillant, Bafé Gomis prépare son arrivée à l'OM façon Rocky

A lire aussi >>> Ligue 1 : ce qui va changer à l'OM

Saint-Etienne n’est pas au mieux non plus. Les Verts, après une victoire début juillet contre Clermont (3-1), a enchaîné trois revers contre Tours (0-1), le PSV Eindhoven (1-2) et Lausanne (1-4). Pas vraiment la série idéale avant de jouer contre l’AEK Athènes au 3e tour de qualification de la Ligue Europa (aller à domicile le 28 juillet, retour en Grèce le 4 août). L’ASSE s’est renforcée avec Cheick M’Bengué et Bryan Dabo, mais la mayonnaise n’a pas encore pris. L’essentiel est que le groupe soit au point quand les choses sérieuses débuteront. C’est le défi de Christophe Galtier.

A lire aussi >>> Montpellier : Nicollin insulte une partie des supporters

N.B