RMC Sport

PSG: Cavani et Mbappé blessés, quelles solutions en attaque?

Une semaine après sa défaite à Rennes (2-1), le PSG a rectifié le tir ce dimanche soir en dominant Toulouse (4-0) à l'occasion de la troisième journée de Ligue 1. Mais le club de la capitale a aussi perdu trois joueurs sur blessure, dont Edinson Cavani et Kylian Mbappé, ce qui risque de provoquer quelques maux de tête à Thomas Tuchel.

C’est une étonnante soirée que le PSG a vécu dimanche soir au Parc des Princes, face à Toulouse, à l’occasion de la troisième journée de Ligue 1. Une soirée au cours de laquelle les hommes de Thomas Tuchel l’ont emporté 4-0 tout en se montrant une nouvelle fois très poussifs dans le jeu. Pas franchement inspirés sur le plan offensif, ils s’en sont remis à Eric Maxim Choupo-Moting pour ouvrir le score à la 55e minute de jeu. Souvent moqué pour ses ratés et son déchet technique, l’ancien joueur de Stoke City a régalé le Parc des Princes en éliminant quatre défenseurs avant de conclure d’une lourde frappe du gauche. Mieux, il s’est même offert un doublé à la 75e d’un tir en force.

Porté par son attaquant camerounais, Paris a décroché sa deuxième victoire de la saison en championnat, qui lui permet d’oublier un peu sa défaite subie à Rennes (2-1) et de se replacer provisoirement à la troisième place de la Ligue 1. Voilà pour les bonnes nouvelles. Sauf que la soirée parisienne a été gâchée par trois blessures.

Choupo-Moting, un choix par défaut

Le club de la capitale a tour à tour perdu Edinson Cavani, Abdou Diallo et Kylian Mbappé. Rien que ça. Ils rejoignent à l’infirmerie Ander Herrera et Thilo Kherer. Reste à connaître la durée de leur indisponibilité. En attendant, Thomas Tuchel risque d’avoir quelques maux de têtes, surtout au moment de choisir sa ligne d'attaque pour les prochains matchs. Car s’il est a priori suffisamment armé en défense pour pouvoir se débrouiller sans Diallo, le champion de France est bien moins fourni au poste d'attaquant axial.

Si Cavani et Mbappé, visiblement touchés respectivement à une hanche et à la cuisse gauche, sont absents dans les prochaines semaines, c’est très certainement Choupo-Moting qui se verra confier les commandes de l'attaque, dès vendredi à Metz (20h45) pour le compte de la quatrième journée de Ligue 1. Une solution qui ressemble à un choix par défaut, alors qu’un possible départ de Choupo-Moting vers Lecce était évoqué ces derniers jours par la presse italienne.

Jesé a joué en préparation, mais il part de loin

Derrière Cavani, Mbappé et Choupo-Moting, qui retrouve-t-on dans la hiérarchie des attaquants axiaux parisiens? Pas grand-monde. Il y a bien le jeune Metehan Guclu, 20 ans, auteur de son premier but chez les professionnels la saison dernière à Nantes (défaite 3-2). Mais le buteur franco-turc n’a pas joué depuis le début de la saison - il n’était même pas sur la feuille de match lors des trois premières journées - et il semble a priori se diriger vers un prêt. Comme l’expliquait RMC Sport fin juillet, plusieurs clubs français et étrangers sont entrés en contact avec lui.

Cette situation peut-elle profiter à Jesé Rodriguez ? De retour cet été à Paris après six mois passés en prêt au Betis Séville, l’ancien joueur du Real Madrid a eu sa chance en préparation. Il était même titulaire face à Dresde (6-1) et Nuremberg (1-1), mais il n’avait pas réussi à marquer. Depuis, il n’est plus apparu dans le groupe parisien les jours de matchs. Sa dernière rencontre avec le PSG remonte au 23 janvier 2019. Il était entré en jeu en toute fin de partie contre Strasbourg en 16e de finale de la Coupe de France (2-0).

Neymar toujours absent

Confronté à une cascade de blessures, Tuchel sera-t-il tenté de positionner par exemple Angel Di Maria dans un rôle de faux numéro neuf? Cette option semble assez improbable, l’Argentin n’ayant absolument aucun repère à ce poste. Reste le cas Neymar, qui est capable de dépanner dans l'axe. Mais comme attendu, le Brésilien était encore absent face à Toulouse.

"Il peut jouer si la situation entre le club et lui est claire. Aujourd'hui, ce n'est pas clair, peut-être que demain ce sera clair. Peut-être que vous devez parler avec Leonardo de ça", a expliqué samedi Tuchel en conférence de presse, faisant référence au flou qui entoure l’avenir de son numéro 10. Les absences de Mbappé et Cavani peuvent-elles pousser les dirigeants parisiens à tout faire pour conserver Neymar ? Ou à sortir le chéquier pour recruter un attaquant comme Paulo Dybala ? Les réponses à ces questions sont attendues d'ici le 2 septembre, jour de clôture du mercato. En attendant, Paris regrettera peut-être d'avoir à la fois laissé filer cet été Timothy Weah (Lille), Moussa Diaby (Bayer Leverkusen) ou encore Virgiliu Postolachi (Lille).

>> Revivez le déroulement du match PSG-Toulouse

dossier :

Edinson Cavani

RR