RMC Sport

PSG: comment se passe la cohabitation entre Cavani et Icardi

Laissé sur le banc au coup d’envoi du match PSG-OM (4-0) dimanche, Edinson Cavani est confronté à la concurrence de Mauro Icardi pour le rôle de numéro 9. Mais selon les proches de l’Uruguayen, les deux attaquants ne sont pas à opposer, surtout avec un Matador encore convalescent.

Depuis quelques jours, il ne se passe plus une journée dans l’actualité du Paris Saint-Germain sans qu’un débat autour de Mauro Icardi et Edinson Cavani n’éclate. Depuis le retour dans le groupe de l’Uruguayen contre Nice (4-1) en Ligue 1 le 18 octobre, Thomas Tuchel a toujours eu le droit à une question sur la hiérarchie entre ses attaquants. Et l’entraîneur allemand a toujours donné la même réponse: "Dans mon bureau, il n'y a pas de nom avec marqué untel est n°1, untel n°2, n°3… cela ne marche pas comme ça et cela peut changer tous les trois jours. Mais on doit toujours s'adapter à notre situation. Edi était blessé, ce n'est pas sa faute mais c'était comme ça. Maintenant, on doit le protéger, on ne peut pas le faire commencer parce qu'il est Edi. Oui, il l'a mérité mais ce n'est pas possible car le risque est trop grand et qu'il manque de rythme."

Cavani encore trop juste

Edinson Cavani n’aura donc pas de passe-droit parce qu’il est le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain (195 buts). Toutefois, il n’est pas considéré comme étant derrière Mauro Icardi. L’attaquant de la Céleste et du PSG n’est simplement pas physiquement actuellement en état de concurrencer à l’Argentin en ce moment. 

En n’ayant joué que vingt minutes depuis sa blessure à la hanche, Edinson Cavani ne se trouve pas encore à 100%. S’il ne ressent désormais plus aucune douleur liée à lésion, le buteur de 32 ans a besoin de temps pour retrouver le rythme. "On ne peut pas opposer Edinson Cavani et Mauro Icardi, affirme un proche de l’Uruguayen pour RMC Sport. Il faut laisser le temps à Edi de revenir avant de pouvoir vraiment lancer la concurrence. Aujourd’hui, le plus important pour lui, c’est de retrouver du rythme et de la confiance devant le but. Cela va prendre un peu de temps. Après, quand les matchs les plus importants de la saison arriveront, on pourra parler de la concurrence."

Le PSG ravi d’avoir deux grands buteurs

Le discours n’est pas différent à l’intérieur du club parisien où Edinson Cavani est toujours jugé comme étant un joueur majeur par le staff du PSG. "On a deux attaquants de classe mondiale, et on essaie de les opposer, soupire une source interne. Les deux sont prêts à se battre pour leur place. Et les deux s’entendent très bien. Mauro (Icardi) a énormément de respect pour Edi. Et Edi a super bien accueilli Mauro. C’est la meilleure nouvelle pour le club."

La question se posera malgré tout à un moment dans la saison. Quand Edinson Cavani sera revenu à 100% et si Mauro Icardi continue d’être aussi performant (7 buts depuis le début de saison), le choix de Thomas Tuchel sera scruté et très commenté. Mais tant que le premier n’est pas en pleine forme, l’entraîneur allemand pourra toujours repousser les questions.

dossier :

Edinson Cavani

Loïc Tanzi