RMC Sport

PSG EN DIRECT: Tuchel va faire tourner face à Montpellier

Thomas Tuchel

Thomas Tuchel - ICON SPORT

Entre deux matchs de Ligue des champions au couteau, le PSG affronte un sacré morceau en Ligue 1, Montpellier. mais il sera sans doute question de Neymar et Messi lors de cette conférence de presse d'avant-match.

[14h18]

C'est la fin de cette conférence de presse et il est très clair que pour Tuchel, le match le plus important est mardi face à Basaksehir où un nul qualifierait à coup sur le PSG pour les 8e de Ligue des champions (et une victoire assurerait la première place). Face à Montpellier, Tuchel va donc faire tourner et laisser au repos au moins Verratti et peut-être aussi Mbappé.

[14h16]

Abdou Diallo peut-il continuer à gauche?

C'était nécessaire car on a utilisé Abdou pour les coups de pied arrêtés et la couverture avec sa vitesse et pour ça il est plus fort que Mitchell ou Layvin pour le moment. A la fin, on a eu la possibilité de faire entrer Mitch qui est un peu plus offensifs. Je préfère Abdou en central ou à gauche dans une défense à 3. 

[14h14]

Sur Montpellier

Nous sommes entre deux matchs super importants pour nous entre Manchester et Basaksehir et peut-être qu'on ne sent pas la même rivalité avec Montpellier. Peut-être que c'est un avantage. je ne veux pas avoir trop de conflit sur le terrain, je n'aime pas ça. On ne peut pas perdre de l'énergie avec des émotions contre notre adversaire. On devra jouer costaud, on a beaucoup de respect pour Montpellier, mais je ne veux pas qu'on discute trop des duels un contre un. 

[14h13]

Sur Verratti, qui ne jouera pas samedi probablement

Avec lui, je ne peux pas prendre de risque mais je ne peux pas lui demander son avis, parce qu'il veut tout le temps jouer, toutes les minutes. Pour moi, c'est le moment pour le laisser se reposer pour continuer son travail et gagner plus de capacité et être un joueur clé mardi. 

[14h10]

Sur Marquinhos et Thiago Silva

Pour moi, rien n'a changé, j'étais et je suis toujours très proche de Thiago Silva et je suis très proche de Marqui. Il est très humble, très honnête, c'est un cadeau d'être son entraîneur. il a tout pour être un des meilleurs joueurs du monde sur les deux postes, défenseur et numéro 6. Comme Thiago Silva, il est toujours le premier, toujours celui qui gagne les jeux, prend les responsabilités. Il a la mentalité d'un leader. C'est pas le gars qui prend la parole comme Thiago, il est un peu plus calme, mais c'est un leader par l'exemple. 

[14h08]

Faut-il faire souffler Mbappé?

On doit décider aujourd'hui. Dans ma tête il y a plusieurs possibilités. On doit prendre des décisions pour mardi aussi. On aura peut-être quelques changements. Pour Kylian, je suis calme. pour moi il a fait un bon match, un meilleur match que d'autres matchs où il a marqué. il a fait beaucoup d'efforts, beaucoup de sprints offensifs et défensifs. Il a eu un peu de malchance à la fin mais ça va venir. Il peut être très calme, car je suis aussi très calme. 

[14h07]

Sur la décla de Neymar sur Messi

Je ne peux pas parler de ça, j'ai beaucoup de respect pour Barcelone et Messi et je ne peux pas commenter. 

[14h05]

Sur la capacité de son équipe de ne pas être à fond 90 minutes

On doit accepter que le contexte d'un match de ligue des champions est complètement différent qu'un match de Monaco ou Bordeaux. mais on a gagné en capacité. Neymar joue de plus en plus. Avec Kylian, ils ont beaucoup travaillé. j'étais content de leur efforts défensifs et c'était nécessaire. On a changé aussi dans la façon de parler avec l'équipe dès dimanche. Maintenant on a la possibilité avec le dernier match en ligue des champions de finir la saison avec un succès et c'est le grand but maintenant. 

[14h02]

Sur Di Maria, pourquoi être resté sur le banc?

C'est seulement une décision sportive. On a choisi une attaque à 3 avec des attaquants qui cherche de la profondeur. la force d'Angel c'est plus de revenir à l'intérieur. C'était pas le plan. On a choisi la force physique de Moise Kean. C'était un choix très difficile car j'aime beaucoup Angel, j'ai beaucoup confiance en lui, mais ce n'était pas le plan. Il est plus fort dans le demi espace, mais on a pas cherché les demi-espaces. A la fin, c'était dommage, au moment où je veux qu'il remplace Kylian, Abdou Diallo se blesse. 

[14h01]

Sur Marquinhos

En ce moment, c'est nécessaire que Marqui joue en défense pour donner de la stabilité et de l'expérience à toute l'équipe, mais rien n'a changé. Il était très fort. C'est un joueur clé pour nous défensivement et offensivement. 

[13h59]

Comment maintenir la pression en Ligue 1?

Oui, on va faire ça, mais on doit accepter qu'on a un match très important mardi. et Donc je veux trouver une solution avec des changements qui me donnent la possibilité de pousser cette équipe là. C'est toujours un match difficile à Montpellier. On veut changer ça, mais on doit accepter que mardi on a un match. On doit accepter que pour ce match, il y aura des décisions prises en pensant à Basaksehir mardi. 

[13h57]

Tuchel raconte la routine avant un match et raconte les deux réunions avant un gros match à l'extérieur.

[13h56]

Tuchel content d'avoir montré un autre visage que face à Bordeaux.

[13h55]

On a vu des joueurs assez fatigués à Manchester. Tuchel confirmera s'il fera tourner un peu.

[13h52]

le point médical du PSG, toujours pas mal d'absents

À évaluer après l’entrainement:

Julian Draxler, qui a repris avec le groupe cette semaine

Non disponibles pour Montpellier:

Pablo Sarabia (ischios jambiers) : son retour à la Compétition est estimé entre 18 et 20 jours

Mauro Icardi (adducteurs) : son retour à l’entraînement sera précisé dans 72h

Juan Bernat (genou) : continue sa rééducation

[13h24]

En cas de victoire, Montpellier repassera devant le PSG et le club de la capitale n'a plus trop de joker en championnat où il est sous la menace de Montpellier, donc, mais aussi Lille, Lyon, Monaco et Marseille. Un match important pour Paris, qui reste sur deux contre-performances en championnat (défaite 3-2 à Monaco et nul 2-2 face à Bordeaux). D'autant que Paris doit assurer sa qualification pour les huitièmes de finale lors de la réception de Basaksehir mardi soir. Et pourtant, le sujet de discussion numéro 1 risque d'être Messi, après les déclarations de Neymar mercredi. Début de la conférence vers 14h, mais on aura sans doute des infos sur le retour potentiel de Draxler, Icardi et les autres un peu avant.

dossier :

Neymar