RMC Sport

PSG: ironique, Neymar dévoile son réveillon en petit comité

En pleine polémique, Neymar a publié une vidéo pour démentir la tenue d'un réveillon géant avec 500 invités. Selon son bureau de presse, l'attaquant du PSG n'a organisé aucun fête.

Face à la polémique, Neymar a-t-il revu ses plans? L'attaquant brésilien a publié plusieurs vidéos sur Instagram jeudi soir pour démentir la tenue d'un réveillon géant regroupant 500 personnes dans sa ville de Mangaratiba, proche de Rio de Janeiro. Dans l'après-midi, il s'était mis en scène en train de se soumettre, avec son fils, à son "50e test PCR" depuis le début de la saison. Quelques heures plus tard, il a montré à quoi a finalement ressemblé ses festivités en filmant la grande tablée à laquelle il allait s'asseoir, les chaises étant largement espacées. 

-
- © -
-
- © -

"Merveilleux décor, dîner à la maison avec une distance entre deux chaises et pas pour 500 personnes, d'accord?" Selon son bureau de presse, aucune fête n'a été organisée. "Neymar Jr. n'aura pas de fête cette année, nous sommes au milieu d'une pandémie et il est avec ses amis et sa famille", indique un communiqué au site O Estadao de Sao Paulo.

Pour prouver ses affirmations, l'ancienne star du FC Barcelone a fait la tour d'une table à manger couverte de fleurs blanches avec une quarantaine de convives, installés avec une place vide entre chaque invité. "Distanciation sociale, test pour tout le monde", est-il écrit en légende.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Une enquête ouverte 

Selon L'Equipe, la fête organisée dans sa villa s'est bien tenue mais sans la superstar. L'agence Fabrica, qui avait publié un communiqué plus tôt dans la semaine, pour réduire de 500 à 150 personne le nombre d'invités, aurait bien organisé cette soirée avec bracelets, coin VIP et présence de célébrités du monde de la musique brésilienne. 

Face à l'ampleur de la polémique, Neymar aurait donc pu faire volte face. Le procureur de l'Etat de Rio de Janeiro a annoncé avoir ouvert une enquête concernant ces rumeurs, ajoutant que Neymar avait nié jeudi préparer cette soirée, selon le site d'information G1. Le Brésil est le deuxième pays le plus touché par la pandémie, derrière les Etats-Unis, avec près de 195.000 victimes.

dossier :

Neymar

NC