RMC Sport

PSG: la colère de Leonardo après le départ de Messi et Paredes en sélection

Le directeur sportif du PSG Leonardo accepte difficilement de ne pas avoir eu son mot à dire dans la décision de laisser partir Lionel Messi et Leandro Paredes, blessés, en Argentine. Il s'en est ému dans Le Parisien.

Le PSG ne décolère pas. Face à une situation qu’il juge inadmissible, le directeur sportif parisien Leonardo a exposé son ressentiment dans les colonnes du Parisien. Le dirigeant italo-brésilien accepte mal que ses joueurs, Lionel Messi et Leandro Paredes, tous deux blessés et n’ayant pas pu jouer ce week-end à Bordeaux, aient pu prendre l’avion pour parcourir plusieurs dizaines de milliers de kilomètres afin d’aller faire constater leur blessure auprès de la sélection argentine. Au PSG, ça ne passe toujours pas.

Leonardo: "Ce n'est pas logique"

"Nous ne sommes pas d’accord pour laisser partir en sélection un joueur qui, pour nous, n’est pas en condition physique ou qui se trouve en phase de réhabilitation, peste Leonardo dans les colonnes du Parisien. Ce n’est pas logique, et ce type de situations mérite qu’on définisse un véritable règlement avec la Fifa." Rappelons que le règlement de la Fifa contraint les clubs à céder les joueurs aux sélections, et ce même si la situation du joueur en question incite à la plus grande prudence. C’est le cas de Paredes, en l'occurrence.

Le milieu de terrain de l’Albiceleste a repris la course dernièrement après une blessure au quadriceps de la cuisse gauche, qui a nécessité un éloignement des terrains depuis un mois. Pour une lésion de grade 3, donc une déchirure, le staff parisien aurait sans doute préféré que son joueur puisse réaliser une grosse semaine d’entraînement sur les installations du club, afin de le récupérer au sortir du break international. En le laissant partir, le PSG prend le risque de voir son joueur disputer l’un des deux matches de son équipe en novembre (contre l'Uruguay le 13 novembre, et le Brésil le 17), après cinq semaines sans compétition.

QM