RMC Sport

PSG-Lille: de Villiers-le-Bel à l'équipe de France, comment Maignan est devenu un grand

PSG-Lille, une finale pour le titre, mais également un duel entre les deux meilleurs gardiens du championnat. Keylor Navas d’un côté, et Mike Maignan de l’autre. Le Lillois a grandi au PSG mais s’est affirmé chez les Dogues comme le futur de l’équipe de France.

C’est le choc de la 31e journée de Ligue 1. Un sommet de notre championnat qui pourrait valoir très cher dans la course au titre. Le Paris Saint-Germain reçoit Lille samedi à 17h avec l’ambition de décrocher un rival direct, sachant que Monaco, qui n’est qu’à quatre points de ce duo, pourrait mettre la pression aux co-leaders en recevant Metz à partir de 13h. Et que Lyon, qui n’a que trois unités de retard, va défier Brest le même jour. Malheur au vaincu !

Dans cette confrontation de tous les dangers entre Parisiens et Lillois, le duel entre les meilleurs gardiens du championnat, Keylor Navas (PSG) et Mike Maignan (LOSC) sera d'autant plus intéressant à observer, que leur faculté à éviter des buts sera mise à rude épreuve ce week-end.

Si le Lillois formé au PSG a pris une autre dimension cette saison, Mike Maignan était déjà un gardien au-dessus du lot à 10 ans, confirme son ami d’enfance Florian Lesire, avec lequel il a joué à Villiers-le-Bel: "C’était difficile d'imaginer qu'il serait professionnel. Mais il avait beaucoup de potentiel, on avait à chaque fois le meilleur gardien. Il avait quelque chose en plus. Toutes les équipes nous disaient qu'on avait un très bon gardien."

Mike Maignan intègre le centre de formation du PSG en 2009, pour apprendre son métier, mais c’est bien à Lille qu’il finit par s’émanciper, en devenant un titulaire indiscutable. A son sujet, Grégory Coupet ne tarit pas d’éloges: "Je le trouve très bon, et on voit justement qu’il a un vrai impact sur sa défense. C’est un gardien qui dégage beaucoup d’assurance et qui prend beaucoup de place aussi."

Un gardien qui a "gagné énormément en maturité"

Ses performances avec Lille lui ouvrent les portes de l’équipe de France où il côtoie Steve Mandanda et Hugo Lloris. Le gardien de Tottenham, interrogé à son sujet pendant la trêve internationale, le voit déjà aller plus haut: "Il élève son niveau saison après saison. Cette saison, il a encore pris plus de place dans les performances collectives de Lille. Le LOSC lui doit certainement ses bons résultats, il a fait gagner des points par moment. Il est toujours difficile de se projeter mais Mike fait partie des gardiens de demain avec Alphonse Areola, Illan Meslier ou Alban Lafont . Il y en a certainement d’autres mais ce sont ceux qui sont dans l’actualité aujourd’hui. Il est là avec beaucoup d’envie, la volonté d’apprendre et il est très ambitieux. Il a envie d’être confronté au plus haut niveau. Et c’est un super coéquipier !"

Depuis quatre saisons, Christophe Galtier a été un observateur privilégié de cette évolution. "Dans sa préparation, de manière individuelle. Mais aussi dans la façon dont il s’investit dans la préparation des matchs, au niveau collectif. Que ce soit sur un plan technico-tactique, il est très attentif à la manière dont on veut ressortir le ballon et à celle dont on veut défendre dans notre surface. Il a une réflexion, il a des échanges, il partage. C’est un gardien, qui en dehors de ses qualités intrinsèques a gagné énormément en maturité. Un regard sur le jeu plus important que ce qu’il pouvait avoir lors des saisons précédentes."

Considéré comme le futur gardien N°1 de l’équipe de France, Mike Maignan aura l’occasion cet après-midi de briller face à Neymar et Kylian Mbappé. Et de prouver ainsi qu’il est devenu ce rempart fiable convoité par les plus grands clubs européens.

QM avec JB