RMC Sport

PSG-Lille: Florenzi à l'isolement et Yazici positif au Covid avant le choc

Lille a annoncé le forfait de Yusuf Yazici, positif au Covid-19, et donc absent ce samedi (17h) contre le PSG. Du côté du club de la capitale, Alessandro Florenzi a été sorti du groupe et placé à l’isolement.

La tuile. Quelques heures avant le choc du week-end en Ligue 1 contre le Paris Saint-Germain, le LOSC a annoncé que son attaquant turc Yusuf Yazici ne sera pas de la partie. "Suite à son dernier test PCR Sars-Cov2, Yusuf Yazici a été confirmé positif. Notre joueur a aussitôt été placé à l’isolement dans le respect d’un protocole sanitaire adapté", a prévenu le club nordiste. C’est la deuxième fois que Yazici est positif au Covid-19 cette saison. Le milieu international turc avait déjà contracté le coronavirus en janvier.

Retenu dans le groupe de 20 joueurs retenus par Christophe Galtier, Yazici avait fait le déplacement à Paris et a dormi avec le reste de la délégation à l’hôtel. L’attaquant a été mis à l’isolement après son test positif, avant d’être rapatrié à Lille où il se trouve actuellement. La présence du joueur au sein du groupe, avant la révélation de son test positif, fait planer la menace d’autres contaminations au sein de l’effectif. Tout cela à quelques heures d’un match au sommet d’une importance extrême entre les co-leaders.

Florenzi, cas contact de Verratti

Le Paris Saint-Germain va lui aussi déplorer une absence majeure, celle de l’Italien Alessandro Florenzi, cas contact de Marco Verratti, positif au Covid-19 à leur retour de sélection. Florenzi était apparu dans le groupe parisien dans un premier temps avant d’en être retiré, pour être placé à l’isolement. Il est considéré comme cas contact de Marco Verratti, qui était déjà forfait pour PSG-Lille à cause d’une contusion à la cuisse gauche, contractée avec la sélection italienne.

Le contrôle positif de Marco Verratti le rend en revanche indisponible pour le choc de Ligue des champions contre le Bayern Munich mercredi prochain. Une rencontre qu’il espérait encore pouvoir disputer, ce vendredi. C'est la deuxième fois que le "Petit hibou", à l’instar de Yusuf Yazici, contracte le coronavirus en 2021. Il avait raté deux rencontres de championnat entre fin janvier et début février.

QM