RMC Sport

PSG-Nice: la fête gâchée pour Messi et Paris, accrochés par les Aiglons

Le PSG a fait nul 0-0 sur sa pelouse face à l'OGC Nice, mercredi soir lors de la 16e journée de Ligue 1. Ce résultat fait descendre les Aiglons du podium.

Toujours aussi peu séduisant, le Paris Saint-Germain a concédé le nul 0-0 face à l'OGC Nice, mercredi soir au Parc des Princes pour la 16e journée de Ligue 1. Avec ce résultat face au 3e du classement avant le coup d'envoi, le leader parisien enchaîne malgré tout un sixième match consécutif sans défaite en championnat.

Précédé de la présentation du septième Ballon d'or de Lionel Messi et du premier trophée Yachine de Gianluigi Donnarumma, ce choc du haut de tableau a été globalement contrôlé par le PSG. La rigueur du bloc défensif niçois a cependant rappelé, une fois de plus, toutes les peines du monde éprouvées par le club de la capitale pour placer des attaques dangereuses. Créativité, activité, vivacité: tous ces ingrédients ont fait défaut aux Parisiens.

Le trio d'attaque parisien terriblement inefficace

Libre de ses mouvements dans l'attaque privée de Neymar, blessé pour deux mois, Lionel Messi a encore rendu une copie bien pâle. Il a fallu attendre la 64e minute pour qu'il fasse sensation, avec une jolie passe gâché par Kylian Mbappé. Mais l'Argentin s'est aussi rendu coupable d'une consternante frappe dévissée à l'entrée de la surface, à l'approche du dénouement (85e).

Avant eux, Angel Di Maria était lui aussi allé de son occasion nette manquée, en perdant un duel avec son compatriote Walter Benitez (50e). Mauro Icardi, entré à la 77e, n'a pu apporter sa contribution, Mbappé ayant échoué à lui glisser la balle en situation de deux contre un (86e). Le bilan statistique est implacable: 22 tirs, 5 cadrés.

Donnarumma et le cadre ont aidé Paris

Privé de ballon, l'OGC Nice s'est très peu approché de la surface parisienne. Les hommes de Christophe Galtier n'ont d'ailleurs tenté que quatre frappes vers le but. "Malheureusement, on a été solide défensivement, mais pas assez justes en transition", a déclaré sur Canal+ le défenseur niçois Jean-Clair Todibo, auteur d'une excellente prestation. Nonobstant cette dynamique difficile pour les Aiglons, leurs rares contres ont semé la pagaille, comme avec cette tête d'Andy Delort que Donnarumma a dû sortir avec une claquette exceptionnelle (32e), ou avec ce poteau trouvé par Kasper Dolberg à la suite d'une impressionnante percée de Justin Kluviert (59e).

L'OGCN, tombé au pied du podium, tentera dimanche face à Strasbourg de renouer avec la victoire. Le PSG, avant de conclure sa phase de groupes de Ligue des champions, va d'abord devoir négocier samedi un déplacement périlleux à Lens.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport