RMC Sport

PSG-OM: la réaction de l'OM, qui "se satisfait" de l'absence de sanction contre Alvaro

Dans un communiqué, l'OM a fait part de sa satisfaction concernant la décision rendue ce mercredi soir par la commission de discipline de la LFP au sujet d'Alvaro Gonzalez. Accusé de racisme par Neymar, le défenseur espagnol n'a pas été sanctionné.

Le verdict est tombé ce mercredi soir, un peu plus de deux semaines après le très houleux PSG-OM (1-0) disputé au Parc des Princes. Accusés de "dérapages" verbaux, Neymar et Alvaro Gonzalez n'ont été sanctionnés par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

L’attaquant brésilien était accusé d'avoir lancé des insultes homophobes à Alvaro Gonzalez. Ce dernier était lui accusé par Neymar d’avoir prononcé des propos racistes à son encontre. La commission de discipline a indiqué qu’elle ne disposait pas "d’éléments suffisamment probants" pour sanctionner les joueurs. Dans la foulée des annonces de la LFP, l’OM a réagi via un communiqué.

"Alvaro n’est pas raciste"

"L’Olympique de Marseille se satisfait de la décision rendue ce soir par la commission de discipline s’agissant d’Alvaro Gonzalez. Alvaro n’est pas raciste, toute accusation portée à son encontre sur ce sujet est injuste et infondée. L’Olympique de Marseille est et restera le club de l’antiracisme, combat qu’il mène avec ses supporters, depuis toujours et sans relâche, au sein du stade et en dehors", a commenté le club phocéen, qui a toujours pris la défense de son joueur espagnol.

Comme expliqué par RMC Sport, Alvaro Gonzalez a lui affirmé aux dirigeants et supporters marseillais qu’il n’avait jamais tenu de propos racistes envers Neymar. Très affecté par cet épisode, il leur a même fait savoir qu’il était prêt à partir s’il était considéré comme "un problème".

S’ils étaient reconnus coupables d’avoir tenu des propos racistes et/ou homophobes sur la pelouse du Parc, Alvaro Gonzalez et Neymar risquaient jusqu’à dix matchs de suspension, selon le barème officiel.

RR