RMC Sport

PSG: soucis personnels, manque de rythme, penalty raté... comment expliquer la première boudeuse de Mbappé?

Différents sons de cloche se font entendre dans la foulée du match PSG-Montpellier (5-2) pour expliquer l'attitude étonnante de Kylian Mbappé, apparu boudeur et peu inspiré malgré son but.

Paris garde la cadence. Le club de la capitale a étrillé Montpellier (5-2) ce samedi, dans le cadre de la deuxième journée de Ligue 1, porté par la grâce d’un Neymar resplendissant. Le Brésilien a déjà inscrit trois buts et délivré trois passes décisives en seulement deux matchs depuis le début de la saison. L’équipe tourne à plein régime. Et pourtant, Christophe Galtier voit poindre à l’horizon le début des problèmes.

Le technicien semblait s’étonner jeudi dernier qu’on l’interroge sur la difficulté de (ré)intégrer un joueur comme Kylian Mbappé. Peu utilisé lors de la préparation estivale, Mbappé avait raté la reprise en raison d’une gêne aux adducteurs, un souci physique qui continue de le contrarier. Les supporters parisiens espéraient sans doute, à l’instar de Galtier, que son retour se ferait naturellement et que l’attaquant parisien reprendrait le fil de son aventure parisienne là où il l’avait laissé, après un nouveau titre de champion de France: au sommet. Mais ce n’est pas tout à fait ce qu’il s’est passé.

Kylian Mbappé a certes débloqué son compteur dès son premier match de la saison, en étant impliqué par ailleurs sur deux autres buts (39e, 51e). Mais il aura surtout fait comprendre à quel point le match en question l’avait frustré, avec en prime ce penalty raté tôt dans le match (23e).

Dans son attitude, sa gestuelle, ses interactions avec ses partenaires, l’attaquant parisien n’a jamais semblé complètement à son aise, comme s’il avait perdu une partie de ses repères. Tout le contraire de Neymar, qui s'amuse et régale ses partenaires en ce début de saison. En pleine possession de ses moyens à l’aube du Mondial, le Brésilien rayonne, sa joie d’être sur le terrain irradie autour de lui, et c’est tout un collectif qu’il entraîne dans son sillage. Tout ce que faisait Kylian Mbappé il y a encore quelques mois, en somme.

Gêné par des problèmes personnels

"On a senti quelqu’un frustré de ne pas pouvoir débuter la saison, frustré d’avoir raté ce penalty, frustré que Neymar veuille le tirer, et lui de ne pas avoir été décisif en début de match, a constaté Kevin Diaz dans l’After. Et derrière, alors que c’est quelqu’un qui est souvent exemplaire, les deux trois images que l’on a vues, la fois où il s’arrête, ses réactions en deuxième période, où il n’a pas l’air d’être très heureux, même pas de marquer, je n’ai pas compris. Tout va bien au Paris Saint-Germain, il y a une bonne humeur, je pense que ce n’est pas vraiment nécessaire. On peut faire confiance à Campos, je pense qu’il va discuter tranquillement avec lui."

Il n’est même pas certain que Christophe Galtier ait besoin de s’appuyer sur son directeur sportif pour aplanir la situation. Au micro de Canal+, l’entraîneur parisien a affiché beaucoup de sérénité face à cette situation, attribuant l'attitude quelque peu contestataire de son joueur à un manque de repères évident sur le plan physique.

"C'est un compétiteur, il veut être bon, il veut l'être rapidement. Mais un footballeur de haut niveau, ce n'est pas on/off, il faut un peu de temps pour retrouver 100% de ses capacités athlétiques, avant le technicien. Quand il sera à 100%, il fera encore plus la différence. Ce sont des joueurs qui aiment marquer, qui veulent marquer, qui attaquent... c'est un peu normal qu'il soit... non pas déçu mais un peu à court physiquement par rapport à ses partenaires."

Sur le terrain, Marco Verratti ne lui en a pas tenu rigueur en tout cas, l’Italien a même confié que cela était plutôt rassurant de son point de vue. "Kylian, c'est un joueur qui veut toujours bien faire. Je pense qu'avec le penalty raté, il boudait un peu mais c'est normal, c'est un grand joueur, il veut toujours faire la différence. Quand il rate quelque chose, il est déçu, c'est normal. Mais après il a montré, déjà avec le premier but sur lequel il était décisif, puis après avec son but. Mais ça fait plaisir quand il est énervé parce que ça veut dire qu'il tient beaucoup à cette équipe, qu'il veut bien faire, qu'il veut faire la différence."

Comme indiqué par L'Equipe, RMC Sport est en mesure de confirmer que Kylian Mbappé a été gêné ce samedi soir par des problèmes personnels, mais qu'il a tout de même tenu à disputer la rencontre. Questionné sur le sujet, Galtier n'a pas mentionné le moindre souci de cette nature.

QM