RMC Sport

PSG: supporters en colère, mise au point de DJ Snake, le club persiste... l'imbroglio du changement de musique

Des versions différentes s’opposent sur l’histoire du changement de la musique d’entrée accompagnant les joueurs au Parc des princes. Même DJ Snake, le remplaçant de Phil Collins, s'étonne de cette nouveauté.

L’affaire de la musique d’entrée des joueurs du PSG au Parc des Princes n’est pas close. Elle prend même de nouvelles proportions ces dernières heures. Tout a commencé samedi par une information du Parisien révélant la décision du club de remiser le tube de Phil Collins "Who Said I would" qui accompagne les joueurs depuis 30 ans.

>> Abonnez-vous pour regarder la Ligue des champions avec le pack RMC Sport-beIN Sports

A la place, le club de la capitale lui préfère désormais un morceau de DJ Snake, star mondiale et grand fan du PSG. Le morceau de Phil Collins est, lui, désormais joué pendant l’échauffement, réduisant son effet. Une décision qui a provoqué un tollé général chez les fans historiques.

Le club a confirmé son changement de cap en programmant DJ Snake samedi face à Clermont (4-0), comme ce fut déjà le cas contre Strasbourg (4-2) en août. Depuis, le soufflé n’est pas retombé. Une pétition a été lancée pour reprogrammer Phil Collins. Elle a été relayée par des anciens joueurs du club comme Eric Rabesandratana et approche de son objectif des 2.500 signatures. Pas de quoi faire changer d’avis le PSG.

Joint par Le Parisien, Fabien Allègre, directeur de la diversification du club et à l'origine de cette décision, assume le choix du changement d’artiste en mettant en avant "l’expression de talents musicaux du Grand Paris". "Tout le monde devrait se réjouir qu’une personnalité comme lui (DJ Snake) s’intéresse au projet du club de son cœur, explique-t-il. Les très grands talents musicaux ne sont pas très nombreux à nous représenter sur la scène internationale. J’en connais un et je suis fier qu’il nous suive sur ce projet." Fabien Allègre assure aussi avoir échangé sur le sujet avec les groupes de supporters dont le Collectif Ultras Paris (CUP). Dans un message sur Twitter, le groupe indique pourtant n’avoir "jamais donné son accord à un changement de musique d'entrée des joueurs".

DJ Snake ne peut "pas accepter cette situation"

Un autre gros grain de sable s’est glissé dans les rouages de la communication parisienne un peu plus tard dans la soirée. DJ Snake a, à son tour, donné sa version. Et elle ne colle pas tout à fait avec celle du PSG. "J’ai fourni un son pour la vidéo de présentation de Messi, a-t-il expliqué sur Twitter. J’ai découvert comme vous qu’on en a fait une musique d’intro pour l’entrée des joueurs alors que ça ne se s’y prête pas. Je ne voulais pas nuire au club en prenant la parole sur ce sujet, mais je ne peux pas accepter cette situation en tant que supporter et vous savez l’amour que j’ai pour nos couleurs. Allez Paris."

Face à la grogne, Paris fera-t-il machine arrière? Pas sûr si l’on se fie aux propos de Fabrice Allègre. Mais ceux-ci ont été prononcés avant la mise au point de DJ Snake dans la soirée. Cela pourrait donc peser sur un potentiel retour de Phil Collins pour accompagner les joueurs. Selon Daniel Riolo, membre de la Dream Team RMC, c’est même une tendance lourde.

"Je peux vous affirmer qu’à 90%, c’est terminé pour DJ Snake, a-t-il lancé lundi dans l’After lundi. Phil Collins va revenir. Parce que les ultras ne supportent pas ce qui a été fait et ils ne l’accepteront jamais. Ce souci en a réveillé d’autres. Les ultras veulent bien accepter la politique commerciale, mais ils se demandent pourquoi le club s’attaquent aux fondamentaux: le maillot, la musique d’entrée… Pourquoi faire ça pour emmerder les supporters et les anciens?" L’avant-match contre Lyon, dimanche (20h45, 6e journée de Ligue 1) sera scruté de près. A moins que Paris ne communique entre temps.

NC