RMC Sport

Rennes: comment Stéphan gère l'explosion de Camavinga

Julien Stéphan s'est entretenu avec RMC Sport. L'entraîneur rennais est revenu sur l'éclosion d'Eduardo Camavinga et explique qu'il faut protéger le milieu de terrain de 16 ans.

Julien Stéphan veut protéger Eduardo Camavinga. Dans un entretien à RMC Sport, l'entraîneur du Stade Rennais est revenu sur l'explosion du milieu de terrain de 16 ans en Ligue 1. "Ce n'est pas nécessairement en le cachant, explique Stéphan. C'est en lui parlant. Le protéger de l'exposition médiatique forcément puisqu'il y a un boom depuis quelques semaines et son intégration à l'équipe. Il a fait des prestations très intéressantes et été présenté comme un phénomène. Mais il faut se méfier de ces présentations là et des analyses qu'on peut faire après quelques matches."

"Il garde les pieds sur terre"

Julien Stéphan ne doute pas de son avenir au plus haut niveau, mais insiste sur la nécessité de bien le gérer. "Eduardo a beaucoup de talent et de qualités, souligne-t-il. C'est quelqu'un sur le plan humain de très bien construit, sur le plan intellectuel aussi. Il garde les pieds sur terre mais ça reste un très jeune joueur, encore en développement, notamment sur le plan musculaire." 

Après Rennes-Nice dimanche, Eduardo Camavinga a fait sa rentrée lundi en terminale ES. "Sa rentrée s'est très bien passée, sourit Stéphan. Il était heureux de retourner à l'école. On aménage son parcours parce que des cours peuvent tomber sur des entraînements. Il a la tête sur les épaules, la volonté d'avoir son bac. Il l'aura j'en suis convaincu et on va le pousser pour ça."

Un apport sur le terrain

Sa scolarité, même si la dépense physique d'une journée de cours n'a rien à voir avec un entraînement, implique une récupération différente de ses coéquipiers. "Cela n'a pas eu de répercussions particulières pour lui pour l'instant mais c'est aussi une donnée à intégrer, explique-t-il. En plus du foot, il y a l'école avec le travail que cela nécessite. On aura besoin de lui aménager des plages de repos et de récupération." 

Stéphan juge importante la poursuite de sa scolarité, et avance même qu'elle peut lui apporter dans son évolution en tant que footballeur. "Il est bon élève, affirme-t-il. Ça lui permet de bien réfléchir sur le terrain, il dégage beaucoup de maturité pour un jeune joueur. Parce qu'il se pose les bonnes questions sur le terrain, par rapport à son poste, à ce qu'il doit faire et ne pas faire, sur ses axes d'amélioration. Son cerveau fonctionne très bien." 

HM avec Xavier Grimault