RMC Sport

Lens: de la prison avec sursis requise contre Martel

-

- - -

Le parquet d’Arras a requis ce mardi une peine de quatre mois de prison avec sursis et une amende de 20 000 euros contre Gervais Martel, le président du RC Lens, pour corruption privée et recel d’abus de biens sociaux dans une affaire de prêts contractés en 2010.

Gervais Martel était ce mardi devant le tribunal correctionnel d’Arras. Le président du RC Lens est venu s’expliquer sur une affaire de prêts financiers, pour laquelle il est soupçonné de corruption privée et recel d’abus de biens sociaux. Martel a contracté en 2010 deux prêts, d’une valeur totale de 4 millions d’euros, auprès des groupes de BTP Ramery et Rabot-Dutilleul, sponsors du RCL depuis plusieurs années.

Une somme censée lui permettre de conforter sa position d’actionnaire majoritaire du club nordiste, via le rachat d’obligations. Sauf que Martel a en réalité consacré une grande partie de ses 4 millions d’euros à rembourser ses dettes personnelles. Le dirigeant nordiste a notamment remboursé des prêts d’une valeur de 700 000 euros et épongé ses dettes de casino chiffrées à 877 000 euros.

Décision rendue le 31 mars

Des faits pour lesquels le parquet d’Arras a requis quatre mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende à son encontre. Idem pour deux dirigeants de Ramery et Rabot-Dutilleul. La décision du tribunal correctionnel a été mise en délibéré et sera rendue le 31 mars.