RMC Sport

Ligue 2: accroché par QRM, Saint-Etienne n’y arrive toujours pas

Menée de deux buts, l’AS Saint-Etienne a arraché le nul (2-2) sur le terrain de Quevilly Rouen Métropole ce lundi en clôture de la troisième journée de Ligue 2. Les Verts restent derniers du classement et n’ont toujours pas remporté le moindre match.

Relégué depuis la Ligue 1, Saint-Etienne espère rapidement retrouver l’élite du football français. Après trois matchs en Ligue 2, c’est mal parti. Les Verts ont concédé le nul (2-2) ce lundi face à Quevilly Rouen Métropole en clôture de la troisième journée de championnat. Après sa défaite contre Dijon (1-2) puis le nul face à Nîmes (1-1), l’équipe entraînée par Laurent Batlles s’est encore fait peur contre la formation normande et a même compté deux buts de retard. Mais à l’arrivée, l’ASSE rentre à la maison avec un point qui fait du bien mais ne satisfait pas complètement.

"Cela laisse un goût amer car on prend vite deux buts. Il a fallu prendre ces buts pour se réveiller, a reconnu Mathieu Cafaro au micro de beIN Sports. [...] Il y a du mieux mais il n’y a pas de victoire. Il va falloir prendre des points."

Saint-Etienne a touché le fond

Le début de match a commencé avec une belle envie des Stéphanois. Soucieux d’enfin remporter un match cette saison, les coéquipiers d’Etienne Green se sont rapidement portés vers l’avant. Malheureusement, la défense du club du Forez n’a pas tenu le coup. Yann Boe-Kane après dix grosses minutes a replongé les Verts dans le doute (1-0, 12e).

Garland Gbelle, d’une belle tête, a bien cru définitivement enfoncer Saint-Etienne lorsqu’il a donné deux buts d’avance aux locaux (2-0, 32e). A ce moment du match, le club stéphanois a plutôt donné l’impression de se battre pour éviter de descendre en National plutôt que pour la montée en Ligue 1.

Krasso et Cafaro, lumières dans la pénombre verte

Assommée après le but du break inscrit par QRM, l’AS Saint-Etienne s’est enfin réveillée. Grand bonhomme du début de saison et déjà buteur la semaine précédente contre Nîmes, Jean-Philippe Krasso est parvenu à réduire l’écart quelques minutes après la tête de Gbelle (2-1, 37e). Un but qui a permis aux Verts de sonner la révolte en cette fin de première période.

A quelques secondes du retour au vestiaire, Mathieu Cafaro a signé un joli enchaînement pour tromper Nicolas Lemaitre d’une demi-volée puissante et permettre à Saint-Etienne d’égaliser (2-2, 45e).

Nade prend un rouge sévère, Saint-Etienne toujours dans le négatif

Moins rythmé après la pause, le match n’a finalement vu aucune équipe l’emporter. Sans un sauvetage magnifique d’Etienne Green sur un coup franc consécutif à une faute de Mickaël Nadé, expulsé sévèrement alors qu’il avait réussi un gros retour à l’entrée de sa surface, les Verts auraient pu s’incliner. En mal de points, QRM et Saint-Etienne se sont contentés de celui nul.

Pas suffisant pour calmer les nombreux supporters des Verts qui avaient fait le déplacement en Normandie et qui ont réclamé la démission de la direction à plusieurs reprises. Insuffisant également pour quitter la dernière place du classement de la L2.

Avec -1 point, après les sanctions de la LFP pour des incidents avec les supporters, Saint-Etienne accuse désormais huit points de retard sur le trio de tête composé de Guingamp, Bordeaux et Caen. Si l’ASSE veut retrouver la Ligue 1, il va vite falloir enchaîner les victoires.

JGL