RMC Sport

National 2: deux internationaux français dans le projet de Boudjellal à Hyères ?

Selon Var Matin, Adil Rami et Yohan Cabaye pourraient relever le défi du Hyères FC si Mourad Boudjellal prend les commandes du club de National 2. Nicolas Anelka est fortement pressenti pour occuper le poste de directeur sportif.

Mourad Boudjellal aime les stars. Lorsqu’il était le président de Toulon, il avait réussi l’exploit d’attirer en 2006 le All Black Tana Umaga alors que le RCT évoluait toujours en Pro D2. Désormais décidé à mettre un pied dans le monde du football, l’homme d’affaires rêve toujours de réaliser des gros coups. Ce ne sera pas avec l’Olympique de Marseille ou le Sporting Club de Toulon, deux dossiers sur lesquels il s’est cassé les dents, mais peut-être au Hyères FC.

Entamées il y a plusieurs jours, les discussions avec le club de National 2 (7e de son groupe) pourraient aboutir prochainement. Selon Var Matin, quelques points de détails restent à régler entre les deux parties. Le rachat du HFC par Mourad Boudjellal pourrait être acté dès la semaine prochaine à la mairie de la commune du Var. Après que le quotidien régional a révélé jeudi la probable nomination de Nicolas Anelka au poste de directeur sportif, le possible futur président s'active pour faire venir des renforts. Et marquer immédiatement les esprits avec des grands noms.

Cabaye est libre

Fidèle à sa réputation, Mourad Boudjellal espère réaliser un ou plusieurs gros coups. Toujours selon Var Matin, deux internationaux français en fin de carrière pourraient accepter le challenge au Hyères FC. A 35 ans, Adil Rami (36 sélections) est sous contrat avec le club portugais de Boavista jusqu'en 2022. Le champion du monde et actuel consultant RMC Sport pourrait néanmoins être tenté par un ultime défi au HFC, lui qui a grandi et débuté sa carrière à Fréjus, à moins de 100 kilomètres de Hyères.

Egalement sans club et donc libre, Yohan Cabaye fait partie des noms qui circulent en coulisses. Agé de 35 ans, comme Rami, avec lequel il a gagné le titre de champion de France avec Lille en 2011, le milieu de terrain tricolore reste sur une expérience mitigée à Saint-Etienne. L’international français (48 sélections) pourrait lui aussi être tenté par ce challenge. Le nom d’Alain Boghossian, champion du monde 1998 avec les Bleus, est aussi évoqué dans le futur organigramme, même si son rôle reste flou. 

ABr