RMC Sport

Atlético-Liverpool: Griezmann "dépité" après son carton rouge

Double buteur lors du superbe match entre l’Atlético et Liverpool (2-3), Antoine Griezmann a aussi écopé d’un carton rouge direct en deuxième période qui a meurtri l’attaquant français, selon Diego Simeone.

Il a quitté le terrain sous les applaudissements nourris du Wanda Metrpolitano. Mais ce n’était pas la sortie espérée par Antoine Griezmann, exclu à la 52e minute du choc entre l’Atlético de Madrid et Liverpool (2-3), mardi en Ligue des champions. Le Français a été sanctionné pour un coup de pied involontaire dans le visage de Roberto Firmino qu’il n’avait pas vu. Une issue cruelle pour l’attaquant auteur, avant cela, d’une grosse prestation avec un doublé (20e, 34e) qui avait permis à son équipe de recoller aux Reds. Il accuse le coup, selon son entraîneur Diego Simeone.

"Ses intentions n'étaient pas mauvaises"

"Il s'est très bien entendu avec Lemar, avec Joao Felix, avec De Paul... mais là, il est dépité, a confié le technicien argentin. Il a laissé l'équipe à un moment difficile du match, on a bien vu que ses intentions n'étaient pas mauvaises, mais ça s'est joué à l'interprétation de l'arbitre."

L’ancien joueur de la Real Sociedad était associé à Joao Felix en attaque des Colchoneros. En plus de son doublé, il s’est créé une grosse occasion (28e), repoussée par Alisson Becker, l’un des hommes du match. Le gardien brésilien a multiplié les prouesses dans le but en enchaînant les arrêts décisifs. Ce revers est un coup d’arrêt pour l’Atlético, deuxième du groupe avec 4 points (ex aequo avec Porto).

>> Abonnez-vous pour regarder la Ligue des champions avec le pack Sport RMC Sport + beIN Sports

Diego Simeone a tenu à retenir le très bon niveau affiché par son équipe. "Ils ont commencé plus fort, avec plus d'intensité, a-t-il reconnu. Salah a fait 20 mètres sans que personne ne l'arrête, et le deuxième but c'est un dégagement manqué. Content, non, je ne suis pas content, parce qu'on n'a pas gagné. Mais l'équipe est forte, ça s'est vu. Une équipe qui crée quatre situations de buts claires à Liverpool, c'est rare. Je ne sais pas s'ils ont souvent dû défendre comme ça."

Griezmann, lui, a regagné un peu de crédit dans le cœur des supporters, après un retour un peu compliqué et marqué par quelques sifflets d’une partie d’entre eux.

NC