RMC Sport

Barça-Naples: encore une copie décevante de Griezmann, transparent

Malgré la victoire de Barcelone (3-1) face à Naples ce samedi lors du huitième retour de Ligue des champions, Antoine Griezmann a une nouvelle fois livré une mauvaise prestation. La recrue phare du dernier mercato estival du Barça n'a touché que 54 ballons, souvent sans prise de risque, pour aucun tir tenté.

Titularisé ce samedi face à Naples, Antoine Griezmann n'a pas forcément marqué des points. Le Français, aligné en attaque aux côtés de Lionel Messi et de Luis Suarez, a été transparent lors de la qualification des siens (3-1) pour le Final 8 de la Ligue des champions. 

Aucun tir tenté 

Blessé au quadriceps le 11 juillet dernier en Liga, Antoine Griezmann était revenu début août à l'entraînement. Malgré tout, le champion du monde n'a pas été à la hauteur de son statut pour ce rendez-vous primordial dans la saison des Catalans, eux qui ont perdu leur titre de Liga.

L'ancien meneur de jeu de l'Atlético de Madrid, qui a coûté 120 millions d'euros à son club l'été dernier semble décidément avoir du mal à s'adapter au Barça et au système des Catalans. 

>>> abonnez-vous à RMC Sport pour tout voir du Final 8 de la Ligue des champions en exclusivité

Griezmann n'a tenté aucun tir face à Naples, pour seulement 54 ballons touchés. Repositionné dans l'axe par Setien avec Suarez, le Français est apparu une nouvelle fois effacé. "Il faut qu'il se fasse violence, sûr et en dehors du terrain pour aller vers Messi et Suarez et créer des complicités", analysait Federico Balzaretti, consultant du soir pour RMC Sport. 

Remplacé par un débutant 

Si Lionel Messi a été à la hauteur de sa réputation dans un Camp Nou à huis clos, en inscrivant notamment un but en déséquilibre sur une action qu'il s'est créé tout seul, Antoine Griezmann n'a été encore une fois que l'ombre du joueur étincelant que l'on a connu à l'Atlético. A l'image de sa première saison en Catalogne, où il totalise 15 buts marqués et quatre passes décisives toutes compétitions confondues en 46 rencontres. 

Antoine Griezmann a même été sorti en fin de rencontre (83e) par Quique Setien. L'entraîneur du Barça en a profité pour... lancer le jeune Monchu, issu de la Masia, chez les professionnels. Comme un affront pour le statut de Griezmann. Face au Bayern Munich vendredi prochain (21h sur RMC Sport 1) pour le quart de finale disputé sur un match unique, Antoine Griezmann va devoir sérieusement élever son niveau de jeu. 

GL