RMC Sport

Benfica-PSG: le résumé du match nul de Paris à Lisbonne avec un bijou de Messi

Malgré un petit bijou de Lionel Messi, le PSG n'a pu faire mieux que match nul (1-1) sur la pelouse du SL Benfica, mercredi soir à Lisbonne en Ligue des champions.

Bousculé, le Paris Saint-Germain doit se contenter du point du match nul. Le club de la capitale n'a pas réussi à se défaire du SL Benfica (1-1), mercredi soir à Lisbonne pour la troisième journée de la Ligue des champions. Ce résultat laisse les deux équipes en tête du groupe H, avec sept points chacune. Il permet surtout à la Juventus de se replacer, avec sa victoire contre le Maccabi Haifa.

>> Ligue des champions: revivez Benfica-PSG (1-1)

Donnarumma a été précieux

Avec son équipe type à un titulaire près (Presnel Kimpembe est toujours blessé), le Paris Saint-Germain a souffert à l'Estádio da Luz. Le 4-2-3-1 concocté en face par Roger Schmidt a posé beaucoup de problèmes à la défense parisienne en première période. Avant le but portugais, un contre-son-camp de Danilo Pereira au duel avec Gonçalo Ramos (41e), Gianluigi Donnarumma a été contraint de réaliser trois belles parades, notamment deux pour éviter l'ouverture du score puis retarder l'égalisation (9e, 19e, 37e).

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct la Ligue des champions

Pour se dépêtrer de cette situation délicate, le PSG a pu compter sur le génie de ses trois attaquants. À la suite d'un mouvement très fluide de Neymar et de Kylian Mbappé en une touche, Lionel Messi - également à l'origine de cette action - a trouvé la faille avec un parfait enroulé du pied gauche (22e). En donnant l'avantage à Paris, l'Argentin n'a pas seulement confirmé sa bonne forme: il a aussi marqué pour la 127e fois dans cette compétition. Ce qui le rapproche à 13 réalisations du record de Cristiano Ronaldo (140).

Un carton rouge oublié ?

La seconde période a été nettement moins négative pour le PSG. Par deux fois, avec notamment un retourné acrobatique ayant fait trembler la barre transversale, Neymar a bien failli remettre les Parisiens devant (49e, 79e). Moins inspiré, Kylian Mbappé a malgré tout lui aussi cru pouvoir faire pencher la balance (69e).

Paris a bien failli regretter ces occasions manquées, lorsque Rafa Silva s'est aisément joué de Sergio Ramos et Marquinhos pour s'offrir un duel face à Gianluigi Donnarumma, finalement encore décisif. Le score paraît finalement logique au vu des deux prestations, sauf à considérer qu'une faute d'Enzo Fernandez sur Marco Verratti avant la pause méritait un carton rouge.

Avant de retrouver Benfica le 11 octobre, au Parc des Princes cette fois, le PSG se rend samedi à Reims pour la 10e journée de Ligue 1.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport