RMC Sport

Chaos au Stade de France: le Real Madrid demande à son tour des comptes à l'UEFA et aux autorités françaises

Une semaine après le fiasco de l’organisation de la finale de la Ligue des champions au Stade de France, le Real Madrid sort du silence et demande des comptes aux organisateurs dans un communiqué vindicatif. Le nouveau champion d’Europe aimerait notamment savoir sur quels critères Paris (ou plus exactement Saint-Denis) a été choisi pour accueillir la finale.

Jusque-là discret sur les graves incidents ayant émaillé la finale de la Ligue des champions au Stade de France la semaine passée, le Real Madrid est sorti du silence ce vendredi via un communiqué pour demander des comptes aux organisateurs. Le récent champion d’Europe insiste notamment sur deux points.

Le premier concerne le choix de l’attribution de la finale à Paris, ou plus exactement Saint-Denis. "Nous voulons savoir quelles ont été les raisons qui ont motivé cette désignation du lieu de la finale et quels critères ont été pris en considération compte tenu de ce qui s'est passé ce jour-là", indique-t-il. Initialement prévue à Saint-Pétersbourg, la finale a finalement été délocalisée à Paris après l’invasion russe en Ukraine au mois de février. Emmanuel Macron s’était alors félicité de récupérer l’organisation de la rencontre. Le chef d’Etat français avait échangé avec Aleksander Ceferin, le président de l'UEFA, pour "récupérer" la finale en France. De son côté, Ceferin, désireux de ne pas retourner dans un stade ayant accueilli des matchs de l’Euro 2020, avait donné son feu vert à l’enceinte dyonisienne.

"Qui était responsable de laisser les fans impuissants et sans défense"

Le deuxième point sur lequel le Real Madrid demande des éclaircissements tourne autour des responsabilités lors de cette soirée du samedi 28 mai. “Nous demandons des réponses et des explications qui déterminent qui était responsable de laisser les fans impuissants et sans défense.”

De nombreux supporters anglais et espagnols ont été agressés aux abords du Stade de France malgré le dispositif de sécurité. Le club madrilène a d’ailleurs insisté sur ce point: "Comme l'ont montré les images révélatrices des médias, de nombreux supporters ont été agressés, harcelés, agressés et volés avec violence. Ces événements ont également eu lieu alors qu'ils se déplaçaient en voiture ou en bus, craignant pour leur intégrité physique. Certains d'entre eux ont même dû passer la nuit à l'hôpital en raison de leurs blessures."

Le Real Madrid conclut son communiqué en réclamant des réponses pour ses supporters et que des “responsabilités pertinentes soient prises afin que des situations comme celles vécues soient éradiquées à jamais du football et du sport.” De plus, les club anglais et espagnol sont entrés en contact afin de compiler tous les témoignages de supporters présents au Stade de France.

Ce mercredi, Gérald Darmanin (Ministre de l'Intérieur) et Amélie Oudéa-Castéra (Ministre des Sports) ont été entendus par le Sénat dans le cadre de ces incidents. Le ministre de l'Intérieur a notamment reconnu des erreurs concernant le comportement des forces de l’ordre et présenté ses excuses aux supporters de Liverpool.

HB