RMC Sport

Coupe d'Europe: l'inquiétante chute de l'Indice UEFA de la France

Plombée par les résultats décevants de ses clubs engagés cette semaine en Ligue des champions et Ligue Europa, la France continue de perdre du terrain sur l’Allemagne et l’Italie au coefficient UEFA.

Deux nuls et trois défaites. Voilà le bien triste bilan des clubs français cette semaine en Coupes d’Europe. En Ligue des champions, le PSG est parvenu à décrocher un point sur la pelouse du Real Madrid (2-2) au prix d’une folle remontée dans les dix dernières minutes, alors que Lyon et Lille ont respectivement été dominés par le Zénith Saint-Pétersbourg (2-0) et l’Ajax Amsterdam (2-0). Rennes, déjà éliminé, n’a pas fait mieux en Ligue Europa avec une défaite dans l’antre du Celtic Glasgow (3-1). Tenu en échec par La Gantoise (0-0), Saint-Etienne a enterré ses derniers espoirs de qualification. Il n'y aura donc pas de club français en 16es de finale, à moins que l'OL ne soit reversé en terminant troisième de son groupe de Ligue des champions. C'est en tous cas la première fois depuis la saison 2011-2012 qu'aucun pensionnaire de Ligue 1 engagé en C3 ne parvient à sortir des poules. Avec la Norvège (cinq défaites), la France est même la seule nation à ne toujours pas avoir gagné cette saison en Ligue Europa (cinq nuls, cinq défaites). De quoi un peu plus plomber l’indice UEFA du clan tricolore.

La France perd du terrain sur le duo Allemagne-Italie

Depuis de longs mois, la France s’est stabilisée au cinquième rang de cet indice UEFA, calculé sur la base des résultats européens des cinq dernières saisons. Mais elle continue de perdre du terrain sur ses principaux rivaux. Au début du mois, la France accusait 10.536 points de retard sur l’Allemagne (3e) et 8.548 sur l’Italie (4e). Avec 53.582 points, elle pointe désormais à 11.773 et 9.785 points de ces deux nations. Cette cinquième place, loin derrière l’Espagne (93.426 points) et l’Angleterre (82.033), garantit pour le moment aux deux premiers de Ligue 1 deux tickets directs pour la phase de poule de la Ligue des champions. Le troisième du championnat de France est qualifié pour le troisième tour préliminaire de C1, sauf si le vainqueur de la Ligue Europa obtient son billet pour la Ligue des champions via son championnat. Ce scénario permet alors au troisième de Ligue 1 de rejoindre directement la phase de poules de la Ligue des champions, sans passer le troisième tour préliminaire, ni par les barrages.

>> La Ligue des champions et la Ligue Europa sont à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

Pour que la France intègre le top 4 de l’indice UEFA à moyen terme, et ainsi qualifier le quatrième de Ligue 1 en Ligue des champions, il faudrait pouvoir compter sur un réveil soudain des clubs tricolores, couplée à un déclin de l’Allemagne et l’Italie. Ce n’est pour l’instant pas le cas. Pire, la France voit même revenir sur ses talons le Portugal, qui ne compte plus que 6.333 points de retard sur la cinquième place contre 7.399 début novembre. Si l’on prend seulement en compte les résultats de la saison 2019-2020, la France pointe même à une inquiétante neuvième place, derrière des nations comme les Pays-Bas et l’Ecosse.

Classement des nations au coefficient UEFA sur les cinq dernières saisons (de 2015-2016 à 2019-2020) au 29 novembre :

1) Espagne 93.426
2) Angleterre 82.033
3) Allemagne 65.355
4) Italie 63.367
5) France 53.582
6) Portugal 47.249
7) Russie 45.216
8) Belgique 36.900
9) Pays-Bas 34.950
10) Ukraine 33.300

RR