RMC Sport

Ligue des champions: la réforme devrait être actée en mars, et jusqu'en 2033

L’UEFA, consciente de la menace que représente la Superligue européenne, va réagir en apportant son lot de nouveautés à la Ligue des champions. Une mise à jour qui sera définitivement entérinée d’ici quelques semaines, selon Radio Marca.

Petit à petit, la Ligue des champions new look se dévoile. Si la réforme de la plus grande des compétitions européennes, qui se voit obliger de devenir plus attractive face à la menace personnifiée par la création d’une Superligue européenne, doit entrer en vigueur à partir de la saison 2024-25, ses futurs contours sont largement connus : 36 clubs participants (contre 32 actuellement), la fin des poules, la création de 16es de finale, probablement quatre clubs qualifiés en Ligue 1, voire un système de protection pour les historiques.

Si d’autres nouveautés seront sûrement à prévoir, l’ambitieux projet devrait être entériné dans quelques semaines seulement. Selon Radio Marca et son émission "El Partidazo de COPE", le nouveau format sera approuvé dès le mois de mars prochain. L’UEFA veut avancer, et vite.

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour suivre la Ligue des champions

Un format valable jusqu’en 2033

Le média espagnol ajoute lundi soir que la compétition modifiée – qui débuterait un peu plus tôt dans l’année, du fait de l’augmentation du nombre de matchs – continuera de respecter les ligues nationales, puisqu’elle n’entraînera pas de réduction du nombre d’équipes dans chaque championnat européen concerné, l’accès la C1 se faisant toujours par le biais de ces compétitions domestiques. Autre nouveauté : si la quasi-totalité des rencontres continueront à être disputées les mardis et mercredis, quatre jeudis par an seraient également consacrés à des matchs de Ligue des champions. Un créneau habituellement réservé à sa petite sœur, la Ligue Europa.

Toujours est-il que le nouveau format européen, qui sera pratiqué dans un peu plus de trois ans, vaudra jusqu’en 2033, soit pour neuf saisons. Ce projet, porté par le président de l’UEFA Aleksander Ceferin, a déjà reçu l’approbation de la FIFA et de son président, Gianni Infantino.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport