RMC Sport

Ligue des champions: pourquoi l’élimination de Monaco est une mauvaise nouvelle pour l’indice UEFA de la France

Battus 3-2 mardi soir au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions par le PSV Eindhoven, l'AS Monaco disputera la C3 et non la C1 cette saison. Une élimination qui va coûter des points précieux à l'indice UEFA de la France...

Il n'y a pas que l'ASM qui se lève avec la gueule de bois ce mercredi. Si les Monégasques vont devoir digérer cette élimination dès le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions face au PSV Eindhoven (défaite 3-2 après prolongation), c'est bien tout le foot français qui a perdu mardi soir sur la pelouse du Philips Stadion.

Monaco éliminé, l'écart se réduit entre la France et les Pays-Bas

Comme relevé par l'Equipe, l'indice UEFA de la France, 5e au classement général, était en sursis avant la rencontre. En cause : la réforme de la C1 prévue pour la saison 2024-2025 qui va drastiquement revoir l'attribution des places européennes.

Actuellement, seules les deux premières équipes de Ligue 1 sont directement qualifiées pour la Ligue des champions, tandis que le troisième du championnat doit disputer des tours préliminaires, afin d’espérer rejoindre ses homologues. Or d'ici deux ans, cette 5e place au classement général donnera droit à quatre tickets pour la Ligue des champions, dont trois places directement qualificatives et une quatrième via les tours préliminaires. Problème : le premier concurrent direct pour la France se trouve être... les Pays-Bas.

Bientôt une place directement qualificative en C1 au lieu de trois pour les clubs de Ligue 1 ?

En effet, avec 49 997 points avant le match, la France voyait déjà dans son rétroviseur les Néerlandais, 6e du classement général avec 47 900 points (désormais actualisé à 48 100). Cette défaite dans une confrontation avec son adversaire direct va donc voir cet écart se réduire davantage entre les deux nations. Avec l'Ajax, les Pays-Bas peuvent donc encore espérer un deuxième représentant avec le PSV Eindhoven, à condition de venir à bout des Rangers en barrages.

De plus, le Portugal, 7e, reste en embuscade avec ses 45 549 points et peut espérer trois clubs en C1 - avec Porto et le Sporting - en cas de qualification du Benfica face au Dynamo Kiev en barrages. Si les Néerlandais et les Portugais venaient à devancer la France, les clubs de Ligue 1 n’auront droit qu’à une seule place pour intégrer directement la Ligue des champions.

Une catastrophe à éviter à tout prix et qui passe par de bonnes performances de la part du PSG et de l'OM en C1, de Rennes, Nantes et donc Monaco en Ligue Europa et peut-être de Nice en Ligue Europa Conference, opposé en barrages au Maccabi Tel-Aviv ou à l'Aris Salonique.

CP