RMC Sport

Liverpool: "Je n'ai pas besoin d'un break", assure Klopp

Confronté à la mauvaise passe de Liverpool en Premier League, et à la récente disparition de sa mère, l'entraîneur des Reds Jürgen Klopp a envoyé ce lundi un message avant d'affronter Leipzig en Ligue des champions: oui, la période est difficile, mais non, il n'a pas l'intention de jeter l'éponge.

C'est la loi du football: chaque entraîneur, dans sa carrière, connait des hauts et des bas. Et en ce moment, Jürgen Klopp ne vit pas une période très heureuse. C'est même un euphémisme. Confronté à la mauvaise passe de Liverpool - qui a dit adieu au titre - en Premier League, le technicien allemand a en plus perdu sa mère il y a quelques jours, sans pouvoir se rendre à ses funérailles en raison de la crise sanitaire.

Comment gère-t-il cette sombre période? Avec combativité. Interrogé ce lundi sur son état d'esprit avant le 8e de finale aller de Ligue des champions contre Leipzig (mardi, 21h sur RMC Sport), le coach des Reds a tenu à rassurer l'auditoire.

>>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez de la Ligue des champions

"Ma barbe est de plus en plus grise, je ne dors pas beaucoup, mais je suis plein d'énergie"

"Je n'ai pas besoin d'un break, a-t-il lancé, le visage fermé. J'ai vu les messages de soutien des supporters, c'est gentil, mais ce n'est pas nécessaire. Je n'ai pas besoin d'un soutien spécial actuellement."

Vraiment? "La dernière chose dont j'ai envie, c'est de parler de ma vie privée en conférence de presse, a poursuivi Klopp. Mais tout le monde sait que j'ai traversé récemment des moments difficiles. Ce n'était pas seulement ces trois dernières semaines, ça durait depuis plus longtemps. (...) Mais personne ne doit se faire de souci pour moi. On ne dirait peut-être pas, parce que la météo n'est pas très cool, parce que ma barbe est de plus en plus grise, et parce que je ne dors pas beaucoup, mais je suis plein d'énergie. La période actuelle est un challenge."

Privé, donc, mais aussi sportif. Car le coach des Reds a bien l'intention de redresser la barre et de finir la saison sur une bonne note avec son équipe. "Nous sommes Liverpool, rappelle-t-il. Personne n'est satisfait de nous voir quatrième avec seulement 40 points, nos derniers résultats n'ont pas été bons, mais nous travaillons et nous devons garder notre cap. Encore une fois je prends cette situation comme un challenge intéressant, nous allons nous en sortir, en jouant bien au football, en étant plus solidaires, en apprenant plus que nous n'avons jamais appris lors des saisons précédentes. C'est un défi énorme, mais je suis prêt, les gars sont prêts et nous allons donner le maximum pour nous en sortir".

C.C.