RMC Sport

Manchester City-PSG: "Est-ce que les joueurs gouvernent?", interroge Henry

Thierry Henry, ancienne star d’Arsenal et de l’équipe de France devenu consultant pour CBS Sports, s’interroge sur le pouvoir de Mauricio Pochettino auprès de ses stars, dont il critique la très faible appétence pour défendre.

La pâle prestation du PSG sur le terrain de Manchester City (2-1), en Ligue des champions mercredi, a fait l’objet d’un long débat sur le plateau de la chaîne américaine CBS Sports. Le consultant Jamie Carragher, ancien défenseur de Liverpool, a invité Mauricio Pochettino à quitter le club en soulignant son incapacité à impliquer son trio de stars offensives Messi, Neymar et Mbappé dans le repli défensif. A ses côtés, Thierry Henry, ancien attaquant d’Arsenal, a acquiescé.

"Vous savez d’où vient cette frustration?, a interrogé le champion du monde au sujet de Carragher. Il jouait derrière et ne pas voir ces gars revenir, ça blesse. En tant qu'ancien buteur, si tu veux gagner la Ligue des champions – à chaque fois que nous parlons du Paris-Saint-Germain, même en France – aujourd’hui, dans le jeu moderne, tu ne peux pas défendre avec sept joueurs. C’est impossible. Je me fiche qui tu es. Sur le deuxième but, le latéral est exposé. C’est un deux contre un ou un trois contre un."

>> Abonnez-vous pour regarder la Ligue des champions avec le pack Sport RMC Sport + beIN Sports

"Les équipes ne gagnent pas de titre, encore moins la Ligue des champions… Tu dois au moins avoir ta ligne de trois attaquants regarder le ballon, poursuit-il. Et c’est le strict minimum. Je ne demande même pas de chasser les gars jusqu’au poteau de corner. Mets-toi face à eux, rends-leur la tâche difficile, coupe la passe intérieure, autorise-les à écarter. Et peut-être que là, les latéraux se sentiront plus sécurisés sur ce qu’il se passe derrière et devant eux. Mais actuellement, ils sont trop exposés. Les équipes du championnat de France ne peuvent pas les exposer actuellement mais Manchester City peut."

"Le boss est-il autorisé à leur dire des choses ou est-ce que les joueurs gouvernent?"

Cible-t-il le manque d’implication de Messi, Neymar et Mbappé comme un problème? "Ce n’est pas un problème", répond-il en s’épanchant sur un thème plus large. "Tuchel ne pouvait pas les faire défendre, rappelle-t-il. Dès qu’il est arrivé à Chelsea, les joueurs l’ont écouté. Ce que je dis, c’est: est-ce que le boss est autorisé à leur dire des choses ou est-ce que les joueurs gouvernent? C’est très difficile parce que si au sommet, l’entraîneur ne peut pas être fort en termes de ce qu’il veut, comment il aimerait jouer… ça devient difficile. Tu vois que tous ceux qui ont quitté le PSG ont gagné en Europe: Emery (Ligue Europa avec Villarreal) et Tuchel (la Ligue des champions avec Chelsea). Parfois, Pochettino n’est pas autorisé à être Pochettino. Comment tu sors ces joueurs? Il a fait entrer Di Maria au milieu de terrain mais Di Maria était exposé et n’a pas aidé."

NC