RMC Sport

Manchester City-PSG: la presse anglaise discrète sur le choc

La demi-finale retour de la Ligue des champions entre Manchester City et le PSG (21h, sur RMC Sport 1) est occultée dans la presse sportive anglaise par d'autres sujets comme la fronde des supporters de Manchester United.

Evènement dans l’actualité sportive en France, la demi-finale retour de la Ligue des champions entre Manchester City et le PSG (21h, sur RMC Sport 1) fait beaucoup moins parler en Angleterre, ce mardi. Le choc est occulté par la fronde des supporters de Manchester United contre leur propriétaire, Malcolm Glazer. L’invasion d’Old Trafford par des fans en colère, dimanche avant le coup d’envoi face à Liverpool, nourrit toujours les débats dans le monde du sport. Et occulte du même coup l’actualité du "voisin bruyant", comme Sir Alex Ferguson avait un jour qualifié City.

>> Manchester City-PSG: les infos en direct

Les hommes de Manchester City sont pourtant à la porte de la première finale de Ligue des champions de leur histoire. Mais cela n’emballe pas les foules à l’excès. La victoire de West Ham à Burnley (1-2) lundi et l’annulation du championnat indien de cricket (Indian Super League) en raison de la grave dégradation de la crise du coronavirus, sont à peu près évoqués au même niveau.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Manchester City-PSG en Ligue des champions

Le rendez-vous est bien traité dans les pages Sport des quotidiens mais de manière assez minimaliste. Les journaux de vendredi à lundi étaient totalement focalisés sur la course au titre et le sujet de discussion n’a jamais été le match retour. Après la victoire de City sur Crystal Palace en conférence de presse, pas une seule question n’a été posée à Guardiola sur l’affiche face au PSG.

Le cahier Sports du Manchester Evening News
Le cahier Sports du Manchester Evening News © Capture

Ce mardi, The Guardian se contente d’une demi-page "Guardiola en appelle à souffrir pour poursuivre l’histoire européenne", titre le quotidien national en référence aux propos du Catalan qui expliquait en conférence de presse que ses hommes allaient souffrir face au PSG. Le Daily Telegraph consacre une seule page à l’affiche.

Le Daily Mail en parle davantage en faisant un focus sur la pépite Phil Foden et en utilisant la formule "Keep calm and carry on" (restons calmes et continuons). L’éditorialiste, Martin Samuel, lance pour sa part un message: "c’est un non-sens de dire que City dominera pendant une décennie". Il fait référence à la domination actuelle des Citizens qui, selon lui, ne peut pas durer en Angleterre en raison du niveau d’adversité trop élevé, contrairement à l’Allemagne où le Bayern marche sur le championnat.

"Keep calm and win"

Pour trouver un peu plus d’enthousiasme, il faut ouvrir les pages du quotidien local "The Manchester Evening News" (qui d’ailleurs ne fait pas sa Une sur le match!). Le feuillet sport ouvre, là encore, sur le bras de fer qui oppose le dirigeant de Manchester United avec ses supporters. Vient ensuite (enfin!) une double page sur John Stones le défenseur central de City devenu essentiel cette saison. Le quatrième de couverture qui fait office de "Une sport" paraphrase un adage très britannique "Keep calm and win", peut-on lire en face du visage serein de Pep Guardiola.

Dans les colonnes du M.E.N, le journaliste Joe Bray reprend cette phrase forte du coach de City: "Il faut rester ensemble, souffrir ensemble, essayer d’imposer notre jeu, être patient, et attaquer pour essayer de marquer". Un encart est dédié au témoignage du très respecté Roy Hodgson aujourd’hui à la tête de Crystal Palace. Le manager de 73 ans estime que le City de Guardiola est "aussi fort que le grand Ajax de Johan Cruyff". Enfin, un petit encadré signale que Pep Guardiola est convaincu que Mbappé jouera ce soir signalant que le coach catalan n’a "aucun doute sur sa participation". Les doutes sur la participation du Français occupent d’ailleurs largement le traitement de ce choc par les médias britanniques.

NC avec Timothée Maymon à Manchester