RMC Sport

Manchester City-Real: Zidane, une série à poursuivre

Le Real Madrid se déplace ce vendredi sur la pelouse de Manchester City lors des huitièmes de finale retour de Ligue des champions. Battus à l’aller (2-1), les Madrilènes se retrouvent au bord de l’élimination, une première pour Zinedine Zidane dans la compétition.

Pep Guardiola, l’enfant de la Masia et fervent supporter du Barça, peut éliminer le Real Madrid ce vendredi lors des huitièmes de finale de Ligue des champions. A la tête de Manchester City, l’entraîneur catalan pourrait réaliser un réaliser une performance inédite et être le premier à éliminer Zinedine Zidane sur la scène européenne.

>> Manchester City-Real est à suivre sur RMC Sport

Outre la possibilité de rejoindre le Final 8 de la compétition à Lisbonne, Pep Guardiola s’attaque donc un défi de taille, après la belle victoire des Cityzens à l’aller (2-1) à Santiago-Bernabeu. 

16 victoires en 22 matchs à élimination directe

On l’oublierait presque tant la dernière élimination du Real Madrid face à l’Ajax a fait parler en 2019, mais Zinedine Zidane ne se trouvait pas sur le banc madrilène au moment de cette déroute. Nommé à son poste quelques jours après l’humiliation contre les Bataves, le champion du monde 1998 reste sur trois sacres consécutifs en Ligue des champions entre 2016 et 2018. 

En 22 matchs à élimination directe, le Real Madrid de "Zizou" n’a concédé que quatre défaites, dont celle face à City cette saison, pour deux nuls et 16 victoires.

Surfer sur la Liga pour renverser City

Bouleversée par le coronavirus, la saison 2019-2020 a connu un final haletant en Liga. En difficulté et devancé par le Barça au moment de la reprise, le Real s’est refait la cerise et a fini par remporter son 34e titre en championnat au terme d’une série de onze matchs sans défaites (dont dix victoires).

Des résultats des plus encourageants au moment d’affronter Manchester City lors de ce huitième de finale retour de Ligue des champions. Rarement brillant mais toujours efficace, le Real de Zidane a retrouvé sa rigueur défensive. Certes, la suspension de Sergio Ramos pourrait coûter cher aux Merengues, mais le moral est bon. La possibilité de laisser la possession aux Anglais puis de les piéger en contre offre de belles possibilités au groupe de l’entraîneur tricolore.

Le Real en difficulté, une première depuis 2016

Ne jamais avoir connu l’élimination en Ligue des champions ne signifie pas pour autant que Zinedine Zidane n’a jamais été mis en difficulté avec son groupe. Propulsé entraîneur de l’équipe première en janvier 2016, le technicien y a rapidement brillé en Ligue des champions, avec notamment un superbe quart de finale contre Wolfsburg. Corrigé à l’aller en Allemagne (0-2), le technicien français avait su trouver les mots pour galvaniser son équipe et renverser la situation lors du match retour (3-0), avant de conquérir le titre continental.

Mais contrairement à ce vendredi, Zinedine Zidane avait bénéficié du soutien des supporters madrilènes... et surtout d’un triplé de Cristiano Ronaldo lors de match contre Wolfsburg. A l’extérieur et privé du quintuple Ballon d’Or portugais, la tâche s’annonce immense pour le Real Madrid. A moins que Karim Benzema n’enfile les habits de héros et prolonge à nouveau la fantastique série de son mentor.

>> Manchester City-Real Madrid, c’est à 21h en direct sur RMC Sport 2

Jean-Guy Lebreton