RMC Sport

Maxime Saada, président de Canal+, juge la Super League "franchement pas mal"

Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, estime, en tant que "diffuseur", que la Super League était un projet intéressant. Il regrette toutefois une communication "catastrophique", et espère désormais des changements pour la Ligue des champions.

Si la création de la Super League était allée au bout, Canal+ se serait peut-être positionné pour diffuser les matchs. Car dans l'After Foot ce mercredi soir, Maxime Saada, président du directoire du groupe de la chaîne cryptée, a confié qu'il trouvait "pas mal" ce projet tant controversé.

"Honnêtement, c'est pas mal. Ce n'est pas du tout correct politiquement ce que je dis, mais c'est franchement pas mal", a-t-il déclaré sur l'antenne de RMC.

Favorable à une réforme de la Ligue des champions

Pour lui, la Super League est morte-née à cause de sa communication "catastrophique" et la défiance des supporters. "On ne peut pas faire du foot sans les fans. Si les fans ne sont pas à bord, c'est impossible. Ça coupe tout de suite le projet", a estimé le dirigeant.

"Il y a du travail sur la Ligue des champions", a ajouté Maxime Saada, dont le groupe possède une partie des droits de la C1 pour la période 2021-2024. Ce qui ne l'empêche donc pas de penser, comme les grands clubs qui s'étaient lancés dans la Super League, que des réformes doivent être menées.

"Cette menace de la Super League va provoquer des réactions et des réflexions sur la Ligue des champions, a-t-il ainsi déclaré. C'est un sujet qu'on a abordé avec Nasser (Al-Khelaïfi, président du PSG et de l'ECA, ndlr), qui joue un rôle important. Dans les questions qu'on peut se poser, c'est: est-ce intéressant d'avoir beaucoup de matchs en même temps?"

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport