RMC Sport

Platini fracasse Ceferin et l'UEFA pour la gestion de la Super League

Dans un entretien accordé à l'Equipe, Michel Platini n'est pas tendre avec le président de l'UEFA Aleksander Ceferin, son successeur. Le Français lui reproche sa gestion du dossier Super League

Michel Platini ne mâche pas ses mots concernant son successeur à la présidence de l'UEFA. Dans un entretien accordé à l'Equipe ce mercredi, l'ancien international français confie ne plus avoir de contact avec Aleksander Ceferin, dont il tacle la gestion. Particulièrement sur l'épineux dossier Super League.

"Comment a-t-il géré cette crise? Mal, répond Michel Platini. Le départ des grands clubs pour fonder leur propre compétition, c'est le seul vrai danger récurrent que doit gérer l'UEFA. Ça fait 40 ans que les grands clubs veulent partir. Quand on est président de l'UEFA, il vaut donc mieux anticiper plutôt que de se retrouver devant le fait accompli et traiter les dirigeants de ces clubs de "lâches", de "serpents" ou de "scorpions" comme l'a fait Ceferin, c'était ridicule."

"Sinon, il faut aussi sponsoriser les filets des buts..."

L'ancien président de l'UEFA raconte avoir eu lui-même à gérer ce désir d'indépendance des grands clubs européens - alors réunis en G14: " Mais quand je discutais avec "Kalle" (Rummenigge), on parlait dans l'intérêt du football, pas seulement du business ou des télévisions, mais aussi des joueurs et des supporters. C'était pas Ceferin qui discute avec Agnelli..."

Agnelli, dont l'attitude n'a "pas du tout" surpris Michel Platini, qui le taxe de tout envisager en fonction de l'argent. "Sinon, il faut aussi sponsoriser les filets des buts et coller des publicités sur les journalistes dans la tribune de presse", lâce-t-il carrément. En ajoutant que le projet de Super League s'est effondré "parce que ses responsables ont fait une communication de merde, que les médias étaient contre, et que les supporters, notamment anglais, ont été comme d'habitude, c'est-à-dire formidables."

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport