RMC Sport

PSG-Barça: "Nous méritions mieux, les regrets de Koeman

Malgré l'élimination du Barça au stade des huitièmes de finale de Ligue des champions face au PSG, Ronald Koeman a tenu à se montrer confiant pour la suite. L'entraîneur néerlandais a néanmoins regretté le manque de réussite des siens au Parc des Princes, lors de ce huitième retour (1-1).

Pour sa première année à la tête du FC Barcelone, Ronald Koeman ne passera pas l'obstacle des huitièmes de finale en Ligue des champions. Eliminé par le PSG ce mercredi à l'issue du huitième retour (1-4, 1-1), le club catalan sort malgré tout avec les honneurs, après avoir dominé les débats dans le jeu, face à une équipe parisienne qui pouvait aussi se permettre de gérer le score.

"Nous méritions mieux"

Déjà auteur d'un triplé à l'aller, Kylian Mbappé a ouvert le score (30e) sur penalty, concédé par Clément Lenglet pour un contact sur Mauro Icardi. Mais Lionel Messi a redonné espoir à son équipe d'un magnifique tir de loin, venu se loger dans la lucarne de Keylor Navas. Le Barça aurait même pu mener 2-1 à la pause si Messi avait transformé son penalty.

"Nous sommes éliminés et c'est la seule chose qui compte dans notre sport, mais nous repartons avec de bonnes sensations parce que nous avons eu des opportunités de poser davantage de problèmes à notre adversaire, a tenté de positiver Ronald Koeman après la partie, au micro de la chaîne espagnole Movistar. Nous avons réussi une grande première période, nous avons été supérieurs et l'attitude de l'équipe a été très bonne. Nous méritions mieux, au moins de mener 2-1 à la pause, et les choses auraient été différentes."

"Continuer sur cette voie"

Mais la large défaite à l'aller concédée au Camp Nou a forcément handicapé le Barça. Malgré de nombreuses occasions, l'équipe catalane a buté sur un grand Navas. "L'équipe a fourni un immense effort et il aurait fallu un peu plus de chance. Nous avons tout tenté. (...) Nous avons réagi dans ce match (par rapport à la défaite 4-1 à l'aller, NDLR), nous avons joué à notre niveau et il faut continuer sur cette voie, a souligné Koeman. Nous sommes tristes d'être éliminés mais l'équipe a montré une tout autre image."

"Je ne pense pas qu'il faille douter de l'avenir de cette équipe"

Concernant la suite, Barcelone a encore une finale de Coupe du roi à disputer en avril et peut encore espérer le titre en Liga (à six points de l'Atlético de Madrid à 12 journées du terme du championnat). Mais les prochaines semaines se joueront aussi dans les coulisses du club, où Joan Laporta a été élu récemment président du club.

Le nouveau patron blaugrana va devoir gérer l'avenir de Lionel Messi, en fin de contrat. "Leo constate que l'équipe est sur une phase ascendante. Avec les changements que nous avons introduits, notamment des jeunes joueurs d'avenir, je ne pense pas qu'il faille avoir de doute sur l'avenir de cette équipe", a lâché Koeman.

Reste à savoir aussi si Laporta misera toujours sur Ronald Koeman à l'issue de cette saison, alors que l'entraîneur néerlandais s'appuie de plus en plus sur de jeunes joueurs (Pedri, Óscar Mingueza, Moriba...) pour renouveler un groupe affecté, ces dernières années, par ses échecs successifs en Europe.

GL