RMC Sport

Real-PSG: les femmes de Di Maria et Thiago Silva taclent Emery

Unai Emery a fait des choix tranchés et parfois étonnants lors de la défaite du PSG face au Real Madrid, mercredi, en 8e de finale aller de la Ligue des champions (3-1). Le coach basque a notamment laissé Thiago Silva et Angel Di Maria sur le banc. Et leurs femmes n’ont pas du tout apprécié.

Unai Emery va devoir jongler avec les égos dans les prochains jours. Et ça s’annonce très délicat. En effectuant des choix radicaux pour affronter le Real Madrid, mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des champions (3-1), le coach du PSG a froissé certains de ses joueurs. Et leurs entourages avec.

Son choix le plus spectaculaire a renvoyé le capitaine Thiago Silva sur le banc au profit de Presnel Kimpembe. Une décision inattendue et forcément difficile à encaisser pour le défenseur brésilien. D’autant que le résultat n’est pas au rendez-vous. Sa femme, Isabele da Silva, ne s’est pas gênée pour le faire remarquer sur les réseaux sociaux en se demandant où était "la tactique" dans cette affaire?

"Mais nous ne sommes que des femmes…"

Plus explicite, Jorgelina Cardoso, l’épouse de Di Maria, a également pris la défense de son homme, qui n’est pas entré en jeu à Bernabeu alors qu’il marche sur l’eau depuis le début de l’année. "Tes efforts + ton travail supplémentaire + tes buts + tes passes décisives + ton meilleur moment = le banc", a-t-elle écrit dans un post conclu par un cinglant: "Mais pour nous qui ne comprenons pas le foot, nous ne sommes que des femmes… Allez Paris!"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur